play_arrow

keyboard_arrow_right

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
volume_up
chevron_left
  • cover play_arrow

    TROC RADIO L’accent afro-canadien

À la Une

Canada: Le vaccin covid ne sera plus exigé pour les voyageurs internationaux à l’entrée de son territoire

today26/09/2022

Background
share close

Les restrictions levées le 1er octobre

« La situation sanitaire s’est grandement améliorée. Nous jugeons que nous sommes maintenant en mesure de modifier notre approche aux frontières internationales ». Tels sont les mots du ministre canadien des Affaires intergouvernementales de l’Infrastructure et des Collectivités Dominic LeBlanc.

Les autorités canadiennes ont donné cette information  lundi 26 septembre 2022. Désormais, se vacciner avant de pénétrer le territoire canadien n’est pas obligatoire. A partir de samedi prochain toutes les restrictions sanitaires aux frontières en lien avec la lutte contre la propagation du covid-19 vont cesser à l’aéroport. Cette mesure s’impose à l’ensemble des voyageurs entrant au Canada par voie terrestre, aérienne ou maritime et la mesure prend effet officiellement à partir du 1er octobre 2022.

Le Canada, exige que les ressortissants étrangers soient vaccinés lorsqu’ils entrent dans le pays. Les voyageurs étrangers non vaccinés qui sont autorisés à entrer au Canada sont actuellement soumis à des tests d’arrivée obligatoires et à une quarantaine de 14 jours. Les responsables affirment que le premier ministre Justin Trudeau a accepté de laisser expirer le 30 septembre un décret du Cabinet imposant les exigences obligatoires de vaccination contre le COVID-19 à la frontière.  Les personnes de plus de 12 ans devaient jusqu’ici être vaccinées pour entrer au Canada ou bien se soumettre à un test de dépistage avant l’entrée, à l’arrivée et se placer en quarantaine pendant 14 jours. Toutefois, le port du masque reste recommandé pour éviter la propagation du virus.

« Les importations de cas de covid et de ses variants n’influencent plus significativement l’évolution de la pandémie au pays. L’accent doit être sur la vaccination à jour (…) c’est là qu’il faut investir. » Car le covid-19 « est toujours là » indique le ministre de la Santé Jean-Yves Duclos.

 

L’interruption de l’activité économique provoquée par la COVID-19 avait entraîné   des pertes d’emploi disproportionnées chez les travailleurs peu rémunérés et les jeunes travailleurs.

Cependant, les répercussions chez les groupes de minorité visible sont moins bien connues à l’heure actuelle. En 2020, une étude nationale menée par le Conseil afro-canadien de l’engagement civique et le Groupe de recherche innovatrice, basé à Edmonton en Alberta a montré que les Canadiens Noirs sont non seulement plus susceptibles d’attraper la COVID-19 que les autres Canadiens, mais aussi de subir des licenciements en raison du virus. Aujourd’hui le virus sévit de moins en moins dans le pays.

 

La rédaction.

Written by: Maimouna SOW


Previous post

Afro-agenda

Evènement. Cérémonie de lancement du media AfroMedia Canada.

Un nouveau venu fait son entrée dans l'univers médiatique Nord-Américain: AfroMédia Canada. La céremonie de lancement s'est déroulée le samedi 24 septembre. Afro Média Canada, motivé par la nécessité d’agir pour le mieux-être des afro canadiens, vise à donner une vitrine plus large aux efforts et aux immenses possibilités de la communauté noire à travers le monde. Le but est de donner une image objective de la communauté africaine,  en […]

today26/09/2022

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


0%