play_arrow

keyboard_arrow_right

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
volume_up
chevron_left
  • cover play_arrow

    TROC RADIO L’accent afro-canadien

À la Une

Parti libéral du Québec : Dominique Anglade jette l’éponge

today08/11/2022

Background
share close

Assez contestée ces dernières semaines, Dominique Anglade a annoncé sa démission au poste de cheffe du parti le 7 novembre 2022 lors d’ un point de presse à Montréal.

« Me voici devant vous pour fermer un chapitre de ma vie. Depuis sept ans, j’ai eu le privilège de servir les citoyens de Saint-Henri–Sainte-Anne » ; « notre parti est confronté à de nombreux défis, dont un devoir de reconnexion avec les francophones et toutes les régions du Québec, tout en restant fidèle à nos valeurs », c’est entre autres propos que l’on peut retenir du point de presse organisé par Dominique Anglade dans lequel elle annonce sa démission du poste de cheffe du Parti libéral du Quebec (PLQ), le 7 novembre 2022.

« Lors de la dernière élection, on a eu un vent de face […] j’ai été déçue. J’ai alors entamé une réflexion personnelle qui est normale dans le contexte […] le PLQ doit opérer un renouvellement de son offre politique et de sa façon de faire sa politique », a-t-elle rajouté avant d’indiquer que : « Le PLQ doit opérer un renouvellement de son offre politique et de sa façon de faire sa politique ».

Outre le poste de cheffe du Parti libéral du Québec, Dominique Anglade va également quitter ses fonctions de député dès le 1er décembre 2022. Suite à sa démission, les membres du partie PLQ devront se réunir pour choisir un chef chargé d’assumer l’intérim, avant que le parti déclenche une course au leadership dans les années à venir.

À ses collègues députés libéraux, la députée démissionnaire a dit souhaiter de travailler dans l’harmonie et l’unité, espérant que son départ viendra mettre un terme à la bisbille. L’opposition officielle à l’Assemblée nationale ne pouvait plus se permettre « Le luxe d’être minée par des intrigues internes dont les Québécois n’ont que faire », a-t-elle commenté sereinement.

Élue députée libérale de Saint-Henri-Sainte-Anne en novembre 2015 et promue ministre de l’Économie dans le cabinet Couillard, Dominique Anglade a été réélue en 2018 et 2022. Le 3 octobre dernier, le Parti libéral du Québec a obtenu le pire score de son histoire, faisant élire 21 députés il n’a obtenu que 14 % du suffrage populaire, au quatrième rang des cinq principaux partis en termes d’appui populaire.

Nonobstant, ce résultat médiocre, Dominique Anglade a été réélu députée dans Saint-Henri–Sainte-Anne avec 36,2 % des voix. Une élection partielle aura donc lieu dans les prochains mois dans cette circonscription. Auparavant présidente de la Coalition avenir Québec, de 2012 à 2013 aux côtés de François Legault, un parti qu’elle a quitté parce qu’elle ne partageait pas ses idées sur les questions identitaires. Elle avait été candidate de la CAQ dans Fabre en 2012. Âgée de 48 ans, Dominique Anglade est mariée et mère de trois enfants, fille d’immigrants haïtiens.

Raphael Mforlem, Troc Radio Canada.

Written by: Raphael Nforlem


Previous post

À la Une

Profilage racial : un Camerounais menotté sans raison à Montréal

Les faits se déroulent alors que la victime se rendait dans un restaurant de la place pour se procurer des frites aux environs du marché central le 4 novembre dernier. Soupçonné d’avoir volé un véhicule, monsieur Dossa le conducteur du véhicule sa version des faits. « Je voulais entrer dans mon véhicule […] et quelqu’un est venu me tirer par l’arrière, puis brusquement par la droite. J’ai paniqué, je me […]

today08/11/2022

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


0%