play_arrow

keyboard_arrow_right

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
volume_up
chevron_left
  • cover play_arrow

    TROC RADIO L’accent afro-canadien

À la Une

La communauté nigériane pleure l’un des leurs, un étudiant de 19 ans tué par la police canadienne.

today05/01/2024

Background
share close

Les membres de l’Association nigériane du Manitoba pleurent le décès d’un Nigérian de 19 ans, Afolabi Stephen, tué par des policiers le 31 décembre 2023.

L’association nigériane du Manitoba, Canada, dans une déclaration signée par sa présidente, Vera Keyede, a présenté ses condoléances à la famille du défunt tout en exhortant la communauté nigériane à rester calme pendant que les enquêtes se poursuivent.

Le service de police de Winnipeg indique que les faits se sont produits dans un appartement situé sur la Croissant University peu avant 14 h 30, dimanche le 31 décembre 2023.

Les agents de police ont reçu un appel anonyme concernant un homme « au comportement erratique ».

À leur arrivée dit-ils, les agents ont rencontré un homme qui était armé de deux couteaux. Un agent a tiré sur lui. Transporté à l’hôpital dans un état critique, l’homme de 19 ans a succombé à ses blessures.

Selon sa famille, Afolabi Stephen Opaso traversait une crise de santé mentale au moment de l’incident.

« La première chose à faire est de savoir si le tir était nécessaire, car s’il s’agissait de désarmer la personne, le coup de feu était-il nécessaire ? » Se demande Jean-René Dominique Kwilu, un avocat qui est en contact avec la famille et l’assiste.

Kwilu a affirmé qu’il n’était pas clair pour l’instant ce qui avait poussé la police à tirer sur le jeune homme.

Le service de police de Winnipeg indique que l’unité d’enquête indépendante (IIU) a été informée de la situation et qu’une enquête a été ouverte.

Abike Dabiri-Erewa, président de la Commission des Nigérians de la Diaspora (NiDCOM) a rassuré que les enquêtes sur la mort du jeune Stephen seraient approfondies.

Written by: Danielle Adjagboni

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *