play_arrow

keyboard_arrow_right

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
volume_up
chevron_left
  • cover play_arrow

    TROC RADIO L’accent afro-canadien

À la Une

La communauté guinéenne de Saguenay bouleversée, après la mort d’un jeune homme abattu par la police

today01/12/2023

Background
share close

Le décès de l’étudiant étranger survenu lors d’une opération policière à Saguenay mardi dernier, a causé un grand choc aux proches du défunt et d’autres membres de la communauté guinéenne dans la région.

PHOTO FOURNIE PAR MAMADOU DIOULDE BARRY

 

 

Étudiant international à l’université du Québec à Chicoutimi (UQAC), la vingtaine à peine, Mamadou Saliou Baldé est celui qui est tombé sous les balles des policiers alors qu’il était armé d’un couteau ; décrit comme quelqu’un de tranquille qui faisait ses affaires et qui était souriant.

Les faits se sont produits lorsque les policiers du service de police de Saguenay ont été appelés à intervenir puisqu’une personne aurait été poignardée à l’arme blanche sur la rue des Hospitalières, dans le quartier résidentiel du secteur Chicoutimi; après être sorti torse nu, Mamadou Saliou Baldé aurait foncé dans la direction des policiers. Le bureau des enquêtes indépendantes (BEI), qui a été chargé de faire toute la lumière dans ce dossier.

Par ailleurs, le président de l’association des guinéens du Saguenay, Habibou Sow, n’a pas voulu commenter l’histoire tant le bureau des enquêtes indépendantes n’avait pas terminé son investigation; les membres  de la famille de Mamadou saliou ont été informés de son décès et les  représentants de l’ambassade de Guinée au Canada feront le trajet entre Ottawa et Saguenay, pour venir en aide à leurs ressortissants et mieux comprendre ce qui s’est passé.

Written by: Brenda Nguene

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *