play_arrow

keyboard_arrow_right

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
volume_up
chevron_left
  • cover play_arrow

    TROC RADIO L’accent afro-canadien

À la Une

Immobilier : Les étrangers interdits d’achat immobilier au Canada jusqu’en 2027

today09/02/2024

Background
share close

Afin de lutter contre la crise du logement, le gouvernement canadien a décidé de prolonger jusqu’au 1ᵉʳ janvier 2027 l’interdiction pour les étrangers d’acheter des propriétés résidentielles. Cette mesure, mise en place depuis le début de 2023, vise à rendre les logements plus abordables pour les familles canadiennes en empêchant que les biens immobiliers deviennent des actifs financiers spéculatifs.

Cette décision a été annoncée par la ministre des Finances, Chrystia Freeland, lors d’une conférence de presse à Toronto, en compagnie du Premier ministre Justin Trudeau et de la maire de Toronto, Olivia Chow.

Cependant, l’efficacité de cette politique reste contestée par les experts, qui remettent en question son impact réel sur le problème de l’offre de logements. Certains estiment que cette interdiction d’achat de résidences par des étrangers ne résout pas la crise du logement, et soulignent que d’autres mesures pourraient être nécessaires pour réguler le marché immobilier.

Il est à noter que cette prolongation de l’interdiction d’achat de propriétés résidentielles s’inscrit dans la continuité des mesures prises récemment par le gouvernement canadien pour freiner la crise du logement, telles que l’instauration d’un plafond pour les étudiants internationaux autorisés à entrer au pays. L’objectif global est de limiter la demande de logements provenant de l’étranger et de favoriser l’accès au logement pour les résidents canadiens.

Written by: Danielle Adjagboni

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *