play_arrow

keyboard_arrow_right

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
volume_up
chevron_left
  • cover play_arrow

    TROC RADIO L’accent afro-canadien

À la Une

Immigration Canada: le Québec célèbre ses nouveaux arrivants

today31/10/2022

Background
share close

 

Immigration Canada: le Québec célèbre ses nouveaux arrivants

La journée réservée à cette cérémonie d’accueil de l’édition 2022 a eu lieu à l’Anneau de glace de Québec.

Informer les immigrants sur les services municipaux disponibles, mais également faire découvrir des traditions québécoises plus ludiques sont entre autres objectifs de la journée dédiée à la célébration des nouveaux arrivés au Québec.

Pour l’édition 2022, ils sont des centaines d’Africains venus de divers pays parmi lesquels le Cameroun, la Guinée, le Congo… Saul que ce ne sont pas seulement les Africains qui sont intéressés par la destination Canada. L’on note également la présence des Ukrainiens des Irakiens… installés au Québec, capitale canadienne. Au cours de cette cérémonie d’accueil des immigrés, plusieurs d’entre eux ont tenu à rendre hommage via des propos gentils aux organisateurs pour toutes les dispositions prises pour assurer leur intégration au Québec.

C’est le cas du Colombien Alejandro, qui renseigne que cette rencontre était l’occasion pour lui d’apprendre à patiner avec le Bonhomme Carnaval. Quant à la famille Loos, venue de la Polynésie française, c’était une première journée à la cabane à sucre.

Pour les organisateurs, des dispositions ont été prises pour séduire les immigrants et parvenir à les maintenir au Québec. Même si tout n’est pas qu’une question d’économie. « Si on voit juste l’immigrant comme quelqu’un qui vient remplir une fonction dans un endroit où on a besoin de main-d’œuvre, on se trompe. On va avoir des problèmes sociaux si on voit juste ça comme ça. La personne qu’on accueille ici, c’est un humain. Un humain qui vient vivre ici, qui vient aspirer à des rêves, qui vient aspirer à se créer une nouvelle vie, se protéger d’un endroit où il était insécure. Ce qu’on peut faire comme Ville ? Organiser des activités comme ça », laisse entendre Bruno Marchand, maire de Québec.

Parmi les nouveaux arrivés présents à cette cérémonie, bons nombres disent n’avoir pas eu de difficultés à se trouver un logement et un emploi au cours des derniers mois. C’est le cas d’Anne-Marie Loos qui témoigne.

« Mon conjoint et moi, on travaille. Nos filles sont inscrites dans des écoles primaires et secondaires pas loin de chez nous. On a eu de la chance. On vient de la Polynésie française. Beaucoup de gens ici ne comprennent pas notre démarche, mais on voulait découvrir les saisons ».

Pour rappel, cette activité a lieu au moment même ou le gouvernement de François Legault exige beaucoup aux autorités d’Ottawa en matière d’immigration. Des exigences qui se heurtent au fait que le ministre fédéral de la santé et député fédéral de Québec, Jean-Yves Duclos, n’y apporte pas une attention particulière.

« Le gouvernement du Québec a tout ce qu’il faut pour aller chercher plus d’immigrants francophones, s’il le souhaite. Je pense que c’est ce que la population souhaite aussi », a indiqué l’élu à Ottawa Jean-Yves Duclos.

Raphael Mforlem, Troc Radio Canada

Written by: Raphael Nforlem


Previous post

Actualités

‘‘Ma Thèse en 180 secondes’’ : une Sénégalaise au sommet du monde

Seck Mané remporte le premier prix du jury de l’édition 2022 de la finale du concours, ‘‘Ma Thèse en 180 secondes’’ à Montréal, face à des candidats venus de 20 pays francophones et francophiles. Seck Mané Née à Louga au Sénégal ou elle obtient son Certificat de fin d’études élémentaires (CFEE) en 2003, à l’école primaire Grand Louga I, puis son Brevet de fin d’études moyennes (BFEM) en 2007 au […]

today28/10/2022

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


0%