play_arrow

keyboard_arrow_right

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
volume_up
chevron_left
  • cover play_arrow

    TROC RADIO L’accent afro-canadien

À la Une

Fusillade ciblée de Midtown : Raissa Kengne était harcelée par les victimes, elle reste en prison

today24/08/2022

Background
share close

Accusée d’avoir ouvert le feu sur un immeuble d’appartements et un immeuble de bureaux à Midtown lundi, Raissa était face à la justice mardi matin. Sa première comparution devant un magistrat du comté de Fulton s’est soldée par un refus de la caution.

En effet, la jeune femme a selon les enquêteurs tué deux personnes et blessé une troisième avant de s’enfuir. Agée de 34 ans, Raissa Kengne a été arrêtée à l’aéroport international Hartsfield-Jackson d’Atlanta alors qu’elle tentait de prendre un vol. Soupçonnée par la police d’être l’auteure de la fusillade ciblée et mortelle de Midtown, elle a été appréhendée sans incidence par celle-ci. La jeune femme a tiré à bout portant sur des personnes tuant au moins deux d’entre elles et blessant une troisième le 22 août dernier dans l’après-midi.  Il s’agit, de Wesley Freeman, 41 ans, d’Atlanta, et Michael Shinners, 60 ans, d’Alpharetta. La victime survivante a été identifiée comme étant Michael Horne, 68 ans. Selon la police, une quatrième personne nommée Zamir Steed a été visée par Kengne sans la toucher.

 

 

Ce crime a causé une psychose totale avant l’arrestation de Raissa à Midtown. Andre Dickens est le maire.  « Vous êtes en sécurité pour le moment. Le suspect a été appréhendé et tout est revenu à la normale. »

Darin Schierbaum est le chef par intérim du département de police d’Atlanta. « Nous ne pensons pas qu’il s’agisse d’actes de violence aléatoires. Nous pensons que les individus ont été ciblés. »

Raissa Kengne a été identifiée par la police comme suspecte. Inculpée, Kengne fait face à deux chefs de meurtre, quatre chefs de voies de fait graves, possession d’une arme à feu lors de la commission d’un crime et séquestration.  Un juge l’a détenue sans caution lors d’une comparution devant le tribunal mardi. Par ailleurs, des documents judiciaires obtenus par FOX 5 Atlanta montrent que Kengne avait des antécédents avec les victimes. Elle avait intenté une action en justice contre Freeman il y a quelques mois. Parmi un certain nombre d’accusations, Kengne a indiqué qu’elle travaillait dans un cabinet comptable au 1100 Peachtree Street et a affirmé qu’elle avait fait l’objet de représailles et de harcèlement.

Mardi, Raissa Kengne a été envoyée à la prison du comté de Fulton où elle reste derrière les barreaux.

 

La Rédaction

Written by: Maimouna SOW


Previous post

Actualités

Diaspora. Une camerounaise arrêtée pour meurtre à Atlanta

USA: Raissa KENGNE, américaine d'origine camerounaise vivant à Atlanta aux États-Unis, aux arrêts après avoir ouvert le feu sur 3 personnes. 2 sont mortes et la 3ème grièvement blessée. Le drame s'est produit en plein coeur de la ville d'Atlanta, Etat de Georgie, dans le Sud-Est des Etats-Unis. Tout a commencé ce Lundi 22 Août 2022 aux alentours de 13h45, dans l'immeuble d'appartements ou Raissa habitait (1280 W. Peachtree Street). […]

today23/08/2022

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


0%