play_arrow

keyboard_arrow_right

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
volume_up
chevron_left
  • cover play_arrow

    TROC RADIO L’accent afro-canadien

Actualités

‘‘Découvrir le Québec noir’’ : des jeunes africains primés pour leurs actions

today17/11/2022

Background
share close

C’était lors de la soirée de gala organisée par le Service d’orientation et d’intégration des immigrants au travail, tenue en fin octobre 2022.

Ils sont d’origine africaine et malgré leur minorité au sein de la population québécoise, ils arrivent à mettre en avant leur potentiel dans divers secteurs d’activité. C’est le cas d’Aly Ndiaye, de nationalité sénégalaise, né au Canada, fonctionnaire du gouvernement fédéral qui excelle sur la scène du hip-hop québécoise, et très connu sur le pseudonyme de Webster. Tout près de lui, l’on a Babakar-Pierre Touré. Originaire du Sénégal, Babakar est le fondateur du Service d’orientation et d’intégration des immigrants au travail en abrégé SOlT. Il assure la direction générale de ce service depuis 28 ans.

En outre, il y a également, Noleye Dieynaba Ndiaye, originaire du Sénégal, titulaire d’un doctorat en droits fondamentaux obtenu à l’Université Laval et aujourd’hui enseignante au département des sciences juridiques de l’Uqam depuis 2020. Outre sa fonction d’enseignante, Noleye Dieynaba est fondatrice de l’Observatoire sur les migrations internationales, les réfugiés, les apatrides et l’asile (Omiras).

Tous trois, ont été décorés lors de la soirée de gala intitulée : ‘‘Découvrir le Québec noir’’. Une cérémonie de reconnaissance qui met en exergue les grandes figures de la communauté noire évoluant dans la plus grande province du Canada. Un événement organisé par le Service d’orientation et d’intégration des immigrants au travail (SOIT), dans la Salle Montagne au Cegep Limoilou en octobre 2022. Ces Africains sont récompensés pour leur implication, leur influence et leurs réalisations dans la communauté noire au Québec.

Fatna Chater, directrice générale du SOIT, originaire du Maroc, déclare : « Nous croyons fort qu’une société diversifiée comme le Québec, la pleine participation de tous est importante afin d’assurer la cohésion sociale et d’établir des relations interculturelles harmonieuses ». Elle souligne par ailleurs « qu’il est fondamental de favoriser l’ouverture à la diversité ethnoculturelle et avoir des milieux inclusifs afin de maximiser le plein potentiel de toute la population, comme mentionné par le gouvernement du Québec. »

La chargée du projet ‘‘Découvrir le Québec noir’’ du SOIT, Nadège Joassaint, indique qu’il s’agit « d’un moment de célébration et de reconnaissance des contributions des personnes d’ascendance africaine au Québec. C’est aussi un moyen de contribuer à la lutte contre les discriminations et le racisme. Une mère québécoise dont la vie de son enfant a été sauvée par un médecin issu des communautés noires a de bonnes raisons d’être reconnaissante à l’égard de ce médecin. Et une des meilleures façons de manifester cette reconnaissance est de la déclarer publiquement. »

Raphael Mforlem, Troc Radio Canada.

Written by: Raphael Nforlem


Previous post

Actualités

Refus de permis d’étude au Québec : le Cegep dénonce cette mesure réservée aux africains

D’après les responsables d’établissement la plupart d’étudiants venus d’Afrique admis dans les établissements se voient refuser un permis d’étudiants par le gouvernement fédéral. Au Québec, la capacité à offrir des programmes scolaires aux apprenants est compromise du fait du refus de délivrance des permis d’étude. Selon le Collège d’enseignement général et professionnel (Cegep), 80 à 90 % des étudiants internationaux venus du continent africains se voient refuser des permis d’études […]

today17/11/2022

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


0%