play_arrow

keyboard_arrow_right

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
volume_up
chevron_left
  • cover play_arrow

    TROC RADIO L’accent afro-canadien

À la Une

Cinéma. « The Woman King », le film qui honore les Amazones du Bénin

today16/09/2022

Background
share close

« Ce film doit rapporter de l’argent, sinon cette conversation (sur la diversité au cinéma) est nulle et non avenue », a lancé Viola Davis à Toronto.

Ce mois de septembre marque la sortie officielle d’un film qui est très attendu sur la sphère du 7ème art. La fiction met en valeur les célèbres Amazones béninoises qui ont existé il y a quelques années dans ce pays. Aux Etats-Unis et en France, les dates du 16 et du 28 septembre sont retenues pour la programmation dans les salles de cinéma.  Voici le synopsis de l’œuvre cinématographique.

« Dans les années 1800, un groupe de guerrières entièrement féminines protège le royaume africain du Dahomey avec des compétences et une férocité sans précédent dans le monde. Confronté à une nouvelle menace, le général Nanisca forme la prochaine génération de recrues pour lutter contre un ennemi étranger déterminé à détruire leur mode de vie. »

La scène se déroule en 1823 exactement au Dahomey, l’actuel Bénin, un pays ouest africain. Le public présent au Festival de Toronto ( la 47ᵉ édition du festival international du film de Toronto 2022, se déroule du 8 au 18 septembre -TIFF-) a eu le privilège de regarder entièrement « The Woman King » en présence des actrices.

John Boyega, Thuso Mbedu, Viola Davis, Lashana Lynch, et Sheila Atim (de gauche à droite) à Toronto, au Canada, le 9 septembre 2022 Matt Winkelmeyer GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives

Présenté en avant-première mondiale au Canada, The Woman King reçoit une note élevée, supérieure à 90 % sur le site Rotten Tomatoes. Depuis juillet dernier, la bande-annonce du film fait réagir plus d’un, soulevant ainsi polémique et fierté chez les amoureux du 7ème art.  Maurice Thantan est béninois. Il s’est récemment confié chez nos confrères de franceinfo Afrique.

« Certains ont exprimé leur fierté à propos du fait qu’une histoire typiquement béninoise, celle des Agodjiés soit portée à l’écran. D’autres dénoncent une appropriation culturelle. Ils craignent que l’histoire ne soit dévoyée dans le récit cinématographique. Un jeune cinéaste béninois, Sèdo Tossou, a regretté qu’il n’y ait pas d’acteurs béninois au casting ». Pourtant¸ la production a fait appel à des Béninois, tout comme des repérages ont été faits au Bénin.

Les actrices qui ont interprété les rôles des guerrières dans The Woman King ont joué elles-mêmes les différentes scènes. Le meilleur film d’action est axé sur l’histoire et les personnages. Pour #TheWomanKing,  »cela signifiait que nos acteurs faisaient leurs propres combats et cascades. Ils ont TOUT donné pour incarner pleinement ces guerrières. »

Sûre de cet exploit, Viola Davis espère un succès au box-office. Selon l’actrice, cela est indispensable pour démontrer à Hollywood qu’un film dont les têtes d’affiche sont des femmes noires est rentable.  Hollywood met de plus en plus au centre de ses productions l’histoire de l’Afrique noire et les acteurs noirs. Black Panther en est une preuve et la suite du film compte bien célébrer la gent féminine. Le régiment féminin va protéger le trône du Wakanda. The Woman King est un film américano-canadien réalisé par Gina Prince-Bythewood.  Seule Afro-américaine à avoir remporté un Oscar, un Emmy et un Tony Award, Viola Davis, a passé six ans à essayer de convaincre des studios et des producteurs réticents de miser sur le projet. Finalement, le film au budget de 50 millions de dollars compte une réalisatrice afro-américaine, et un casting majoritairement noir et féminin.

Les guerrières du royaume du Dahomey sont une armée inédite. Sur le site officiel du gouvernement béninois, il est écrit que c’est l’œuvre d’une femme tout aussi exceptionnelle, Tassi Hangbé, qui régna de 1708 à 1711 en se faisant passer pour son frère jumeau tué à la guerre, le roi Akaba.

Le film ‘’The Woman King’’ mêle action et émotion. Il sera présenté au public américain ce 16 septembre 2022 dans les salles de cinéma.

La Rédaction

Written by: Maimouna SOW


Previous post

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


0%