play_arrow

keyboard_arrow_right

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
volume_up
chevron_left
  • cover play_arrow

    TROC RADIO L’accent afro-canadien

À la Une

Nigéria. La première puissance économique d’Afrique fête son indépendance

today01/10/2022

Background
share close

Pays d’Afrique de l’ouest, la République fédérale du Nigéria a plus de 219 millions d’habitants. C’est le pays le plus riche du continent. Le pays le plus peuplé d’Afrique occupe le 7ème rang du monde par son nombre d’habitants. Situé au bord du golfe de Guinée, ses pays limitrophes sont le Bénin, le Cameroun, le Niger et le Tchad.  A lui seul il possède 4 047 km de frontières terrestres, et 853 km de littoral. Comme la plupart des pays d’Afrique le Nigéria est riche en ressources naturelles.

La principale ressource naturelle du Nigeria est le pétrole. Il représente 90 % de tous les produits d’exportation, bien que ce secteur n’emploie que 7 % de la population active. En outre, ce secteur économique contribue à hauteur de 35 % au produit intérieur brut. Selon le Fonds monétaire international, le Nigeria s’impose encore cette année. Il occupe la place du pays africain le plus riche du monde avec un PIB de 555 milliards de dollars en 2022.

Placé sous protectorat du Royaume-Uni à partir de 1886, c’est en 1914 que le Nigeria accède au statut de colonie. Le 1er octobre 1960, le Nigeria accède à l’indépendance. Surnommé « Zik », Benjamin Nnamdi Azikiwe fut le premier président. Voici son histoire.

D’origine Ibo (ethnie qui domine l’Est du Nigeria), Azikiwé arrive aux Etats-Unis en 1925. Il étudie ensuite à l’Université Lincoln en Pennsylvanie où il obtient en 1929 un doctorat d’anthropologie. Il retourne en Afrique en 1935.

Tout d’abord rédacteur dans un journal d’Accra en Gold Coast, il revient au Nigeria en 1937 où il fonde une chaine de journaux dont le West African Pilot, très lu dans toute l’Afrique de l’Ouest. En 1943, il lance sa première offensive pour l’indépendance du Nigeria et participe en 1944 à la fondation du National Council of Nigeria and Cameroon (NCNC devenu National Council of Nigerian Citizens) dont il devient le président. En 1947, il est membre du Conseil législatif du Nigeria et entre en 1951 à l’assemblée de la « Nigeria Occidentale » qu’il dirige comme Premier ministre l’année suivante.

Il y déploie une activité intense (éducation, développement industriel, suffrage universel) non sans louvoyer entre les Britanniques et ses partisans, ni se perdre dans d’obscures affaires commerciales (affaire de l’African Continental Bank). En 1953, il est le leader incontesté de l’est du pays, puis, peu de temps après l’indépendance obtenue en 1960, il devient gouverneur général et enfin président du Nigeria, lors de la proclamation de la république en 1963, avec Abubakar Tafawa Balewa comme Premier ministre.

Il est renversé, avec le reste du gouvernement civil, pendant un voyage à l’étranger, lors du coup d’État militaire du 15 janvier 1966 mené par le général Johnson Aguiyi-Ironsi. Au cours de la guierre du Biafra (1967-1970), Nnamdi Azikiwe fut le porte-parole de la république sécessionniste et le conseiller de son président, Odumegwu Emeka Ojukwu. Il proposera en 1969 un plan de paix en 14 points que les deux parties rejetteront.

Après la guerre, il devint chancelier de l’université de Lagos, de 1972 à 1976. Il fonde le parti populaire du Nigéria en 1979 mais échoue, la même année, à l’élection présidentielle, battu par Shehu Shagari. Il se représente en 1983, sans succès, avant de quitter la politique en 1986.  Il meurt en 1996. Son portrait figure sur les billets de 500 naira.

L’actuel dirigeant de la première puissance économique d’Afrique est Muhammadu Buhari. Il occupe la tête de la République fédérale du Nigeria depuis le 29 mai 2015.

La rédaction.

 

Written by: Maimouna SOW


Previous post

Arts et Culture

Culture. Bienvenue en République de Guinée !

La richesse exceptionnelle de la culture guinéenne s'explique par la diversité et la complémentarité de ses écosystèmes naturels, le brassage de populations ayant, à l’origine, des activités et des pratiques sociales et culturelles différentes. Histoire et traditions Après la seconde Guerre mondiale, plusieurs partis politiques se constituèrent dans la colonie de la Guinée française le PDG dirigé par Ahmed Sékou TOURE, chef syndicaliste, devenu la première force politique du pays, […]

today01/10/2022

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


0%