play_arrow

keyboard_arrow_right

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
volume_up
chevron_left
  • cover play_arrow

    TROC RADIO L’accent afro-canadien

À la Une

Botswana. Le premier producteur de diamants en Afrique a 56 ans d’indépendance ce 30 septembre 2022

today30/09/2022

Background
share close

Bienvenu au Botswana.

 

L’ancien protectorat britannique s’appelait Bechuanaland à l’époque. Indépendant le 30 septembre 1966, la République du Botswana est un pays d’Afrique australe sans accès à la mer. Ses pays limitrophes sont l’Afrique du Sud, la Namibie, la Zambie, et le Zimbabwe. Mokgweetsi Masisi dirige le pays depuis 2018. Enseignant de profession, l’homme d’État membre du Parti démocratique du Botswana fut aussi vice-président du Botswana de 2014 à 2018.

FuturaSciences nous rappelait ceci en début d’année. Entre 24 et 36 tonnes de diamants sont extraites chaque année des roches de kimberlite ou de lamproïte dans le monde. Où sont les principales mines de diamant ? Quels pays disposent des plus gros gisements et des pierres de meilleure qualité ?

Le diamant a beau être rare, près de 142 millions de carats ont été sortis de terre en 2020. La plupart des diamants de haute qualité découverts depuis 1870 proviennent d’Afrique, notamment des mines du Botswana ou d’Afrique du sud, d’où a été extrait le Cullinan, le plus gros diamant brut jamais découvert. Mais rappelons-nous que 80 % des diamants sont en réalité utilisés pour des usages industriels et n’ont donc pas besoin d’être énormes ! Du coup, les premiers pays producteurs de diamant ne sont pas forcément ceux auxquels on pense. Le Botswana est le deuxième producteur mondial de diamant juste derrière la Russie.

1. Russie
  • Production 2020 : 23 millions de carats
  • Réserves estimées : 650 millions de carats
2. Botswana
  • Production 2020 : 16 millions de carats
  • Réserves estimées : 310 millions de carats

Le Botswana, un pays du sud de l’Afrique 30 fois plus petit que la Russie, tient le 2e rang des plus gros producteurs de diamant au monde en nombre de carats : ses diamants sont en effet plus gros et de meilleure qualité que ceux extraits en Russie. 12 à 15 millions de carats sont extraits chaque année de la mine de Jwaneng, détenue à moitié par le gouvernement botswanais et l’entreprise De Beers. Découverte en 1972, ce serait la mine la plus chère du monde par sa valeur.

Faune et flore du Botswana (comptoirdesvoyages)
Faune

Engagé depuis son indépendance dans une politique volontariste de préservation des richesses naturelles, le Botswana constitue l’un des derniers paradis des Big Five (buffle, lion, éléphant, rhinocéros, léopard). 170 espèces de mammifères se répartissent les plaines herbeuses, savanes et couverts de forêts, parmi lesquelles 22 espèces d’antilopes. Les oiseaux, très nombreux dans le delta de l’Okavango, migrateurs ou sédentaires, forment un bataillon impressionnant de 550 espèces.

Flore

Si la savane arbustive couvre l’essentiel des terres du Botswana, elle n’en est pas pour autant monotone aux yeux de l’herboriste. Des algues apparaissant brièvement dans les pans salés aux gigantesques baobabs, des essences précieuses des forêts tropicales du nord-est (dont l’ébénier) aux barrières bienfaitrices de mopane dans le parc national de Chobe… un millier d’espèces végétales survivent dans cet environnement hostile. Le delta de l’Okavango récolte l’essentiel des richesses végétales (1 000 espèces recensées), avec deux plantes emblématiques de cette région, le papyrus et le palmier phoenix reclinata.

En 1965, le siège du gouvernement est transféré depuis Mafikeng en Afrique du Sud, vers Gaborone nouvellement créée. La constitution de 1965 mène aux premières élections générales et à l’indépendance. Les Botswanais adoptent le nom Botswana après l’indépendance à l’intérieur du Commonwealth le 30 septembre 1966.

Seretse Khama fut le premier président du botswana indépendant. Né un 1er juillet 1921 à Serowe, l’homme politique est le fondateur du Parti démocratique du Botswana, créé en 1962. Il devient Premier ministre en 1965, puis premier président du Botswana après l’indépendance, de 1966 à sa mort. Il décède le 13 juillet 1980 à Gaborone. Nous souhaitons une bonne fête d’indépendance au Botswana et à sa diaspora.

La rédaction.

Written by: Maimouna SOW


Previous post

Opinions

Guinée: Le Procès de l’affaire du 28 septembre, une excellente décision du CNRD

Opinion de Jean Paul KOTEMBEDOUNO L’organisation du procès dans l’affaire du 28 septembre constitue une décision absolument opportune et digne d’intérêt du CNRD, pour au moins un ensemble de raisons. TOUT D’ABORD, ce procès permettra, au moins : • de mettre à la disposition du peuple de Guinée, des éléments de compréhension des contours de cet événement malheureux du 28 septembre 2009 ; • d’identifier les coupables et de leur […]

today29/09/2022

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


0%