play_arrow

keyboard_arrow_right

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
chevron_left
volume_up
chevron_left
  • cover play_arrow

    TROC RADIO L’accent afro-canadien

À la Une

Recrutement du personnel de la santé dans des pays « vulnérables »: l’OMS déplore cette mesure de Québec

today15/09/2023

Background
share close

La campagne de recrutement menée par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec suscite des préoccupations, car elle vise à recruter du personnel médical au Bénin, au Cameroun, en Côte d’Ivoire et au Togo, pratiquant découragée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). En raison d’une pénurie de personnel de santé ces dernières années, le Québec a cherché à combler ses besoins en se tournant vers l’étranger.

Depuis 2017, la filiale Recrutement santé Québec, relevant du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), a attiré plus de 1900 professionnels de la santé, tels que des infirmières, préposés aux bénéficiaires et sages-femmes, provenant de 24 pays d’Afrique, d’Amérique du Sud et d’Europe.

Cette tendance se poursuit, car des candidats venant du Bénin, du Cameroun, de la Côte d’Ivoire et du Togo participeront bientôt à des entretiens pour des postes de préposés aux bénéficiaires lors des « Journées Québec Afrique subsaharienne ». Cependant, il convient de noter que ces quatre pays sont sur la « liste rouge » de l’OMS depuis 2020.

Cette liste a été établie pour attirer l’attention des nations occidentales et leur demander de protéger les systèmes de santé vulnérables. Laurence Codjia, conseillère à l’OMS en matière de ressources humaines, explique que la Liste de soutien et de sauvegarde du personnel de la santé compte 55 pays et vise à protéger les systèmes de santé vulnérables.

Written by: C2D

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *