play_arrow

keyboard_arrow_right

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
chevron_left
volume_up
chevron_left
  • cover play_arrow

    TROC RADIO L’accent afro-canadien

À la Une

Racisme : une plainte contre hockey Québec

today19/03/2023

Background
share close

Après avoir fait l’objet d’insultes raciales à répétition, un adolescent joueur de la ligue de hockey mineur porte plainte contre Hockey Québec.

Il se nomme Aiden Chase, il a 16 ans. Ce jeune afro-descendant après avoir été victime d’insultes racistes à répétition, il décide en concertation avec sa génitrice de porter plainte auprès de la Commission des droits de la personne du Québec contre Hockey Québec. « Nous voulons du changement. Il ne s’agit pas seulement d’isoler une seule personne. Nous voulons du changement dans le système de Hockey Québec. Pas seulement Hockey Québec, mais tous les sports. », a déclaré Aiden Chase.

Aiden Chase déclare qu’il a été appelé par le mot en « N » deux fois sur la glace alors qu’il jouait sous la ligue du Lac Saint-Louis. Lors d’un match en décembre 2022, un joueur de l’équipe adverse aurait utilisé l’insulte, entraînant une bagarre sur la glace impliquant des joueurs et des entraîneurs.

Le joueur aurait reçu une suspension de 8 matchs et a ensuite obtenu une audience pour faire appel de la décision. Aiden Chase a été invité à témoigner lors de l’audience de janvier, lorsque le mot « N » aurait été dit deux fois de plus par un témoin.

« Cela ressemblait encore plus à un déclencheur », a déclaré Laurie Philipps, la mère d’Aiden Chase. « Cela nous a dérangés parce que cela montrait qu’ils s’en fichaient et qu’ils ne voulaient rien faire à ce sujet. ».

Aiden et sa mère réclament plusieurs changements de politique, notamment une formation obligatoire contre le racisme et une plus grande diversité parmi les membres du conseil d’administration de Hockey Québec.

Le Centre de recherche-action sur les relations raciales (Crarr) aide le duo à déposer la plainte officielle. « Vous savez, on insiste beaucoup ces temps-ci sur le bizutage et la violence sexuelle au hockey. Maintenant, nous voulons que le racisme soit reconnu comme un problème tout aussi important », a déclaré le directeur général du Craar, Fo Niemi.

Hockey Québec a déclaré dans un courriel à CTV News, qu’il ne commenterait pas l’affaire. Cependant, il dit qu’il s’est efforcé d’éduquer les officiels de hockey sur le langage diffamatoire sur la glace.

Raphael Mforlem, Troc Radio Canada.

Written by: C2D

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *