play_arrow

keyboard_arrow_right

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
volume_up
chevron_left
  • cover play_arrow

    TROC RADIO L’accent afro-canadien

À la Une

Quelle stratégie canadienne pour l’Afrique ?

today06/02/2024

Background
share close

L’importance croissante de l’Afrique sur la scène internationale ne peut être ignorée, mais le Canada semble être à la traîne par rapport à d’autres pays. Alors que des puissances telles que les États-Unis, la Chine, l’Italie, la Corée du Sud, la Russie, la Turquie et l’Inde multiplient leurs interactions et visites diplomatiques sur le continent africain, le Canada semble beaucoup moins impliqué.

Les raisons pour lesquelles ces pays portent un intérêt particulier à l’Afrique peuvent varier. Les Européens, par exemple, sont préoccupés par le contrôle des flux migratoires en provenance du continent africain, qui ont alimenté la montée des partis populistes et d’extrême droite dans certains pays. Les Américains et les Français, quant à eux, se concentrent sur la lutte contre l’expansion du djihadisme dans la région du Sahel et cherchent à maintenir leurs positions économiques et militaires face à l’influence grandissante de la Russie et de la Chine.

Pour la Chine, l’Inde, la Russie, l’Italie et la Turquie, l’enjeu réside dans la préparation de l’avenir. Avec une population estimée à 1,2 milliard d’habitants aujourd’hui, l’Afrique devrait atteindre 2,5 milliards d’ici 2050. Ce continent dynamique et doté de sociétés créatives offre un marché immense et attractif. Les pays qui développent dès maintenant des relations solides avec les peuples et les gouvernements africains seront les premiers à récolter les fruits de cet essor économique.

De plus, l’Afrique représente un enjeu diplomatique majeur. Avec ses 54 États, le continent africain possède le plus grand nombre de voix aux Nations unies et dans les organisations internationales. Aucun pays ne peut espérer être élu au Conseil de sécurité sans le soutien de l’Afrique, comme cela a été le cas pour le Canada en juin 2020.

Il est essentiel que le Canada prenne conscience de l’importance grandissante de l’Afrique et agisse en conséquence. En négligeant ce continent dynamique, le Canada risque de perdre des opportunités économiques, diplomatiques et politiques précieuses.

Il est donc nécessaire que le gouvernement canadien intensifie ses efforts pour renforcer ses relations avec l’Afrique. Cela passe par des visites diplomatiques régulières, des investissements économiques judicieux, des partenariats dans divers secteurs tels que l’éducation, la santé, l’agriculture et l’énergie, ainsi que par des initiatives culturelles et de coopération.

En conclusion, l’Afrique est devenue un acteur clé sur la scène internationale et de nombreux pays ont bien compris l’importance de cultiver des relations solides avec ce continent en pleine croissance. Il est temps pour le Canada de réaligner sa politique étrangère et de s’engager pleinement envers l’Afrique, afin de ne pas se laisser distancer par les autres puissances mondiales.

Déovie Djonou, Troc Radio Canada

Written by: C2D

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *