play_arrow

keyboard_arrow_right

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
chevron_left
volume_up
chevron_left
  • cover play_arrow

    TROC RADIO L’accent afro-canadien

À la Une

Québec: les Immigrants recherchés sur les chantiers

today29/08/2023

Background
share close

La Commission de la construction du Québec (CCQ) reconnaît que les travailleurs immigrants et issus de la diversité sont peu nombreux sur les chantiers de construction, ce qui pose un problème. Pour remédier à cette situation, la CCQ a lancé un plan d’action similaire à celui mis en place pour encourager les femmes à travailler dans l’industrie de la construction. L’objectif est d’attirer davantage de travailleurs immigrants et de les inciter à rester dans le secteur.

Ce problème n’est pas spécifique au Québec, car selon Statistique Canada, seuls 5,5 % des immigrants arrivés au cours des cinq dernières années travaillaient dans le secteur de la construction en 2022. Bien que ce chiffre ait augmenté par rapport à l’année précédente (4,8 %), il est encore inférieur à la proportion générale de la population qui occupe des emplois dans ce domaine (8,8 %).

Le ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, Marc Miller, considère les nouveaux arrivants comme une solution à la pénurie de logements au Canada, affirmant qu’ils contribuent à la construction de maisons. Dans le cadre d’une approche stratégique et économique de l’immigration, le ministre Miller a ouvert la première ronde d’invitations au programme Entrée express pour les nouveaux arrivants ayant une expérience dans certains métiers spécialisés tels que la menuiserie, la plomberie ou la soudure. Cependant, certains acteurs de l’industrie de la construction estiment que cette approche devrait être étendue à l’ensemble des métiers de la construction, afin de répondre à la pénurie de main-d’œuvre.

Written by: C2D

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *