play_arrow

keyboard_arrow_right

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
chevron_left
volume_up
chevron_left
  • cover play_arrow

    TROC RADIO L’accent afro-canadien

À la Une

Nouveau planning d’assistance en santé mentale pour des migrants noirs francophones à Ottawa

today01/03/2024

Background
share close

Le 27 février, le Service familial et de counseling d’Ottawa (SFC) et Résilience active des familles immigrantes en Ontario (RAFIO) ont annoncé un nouveau programme gratuit facilitant l’accès aux services communautaires de santé mentale pour les nouveaux arrivants noirs francophones.

Contrairement à d’autres groupes de population, les immigrants noirs peuvent rencontrer des barrières culturelles, linguistiques, sociales et économiques dans l’accès aux services de santé mentale. Les programmes de soutien comme celui annoncé par le Service familial et de counseling d’Ottawa (SFC) et Résilience active des familles immigrantes en Ontario (RAFIO) sont essentiels pour fournir un soutien approprié à ces communautés.

Ce programme peut offrir une gamme de services, tels que des conseils individuels ou en groupe, des ateliers de gestion du stress, des formations sur la santé mentale, de l’accompagnement à l’accès aux services de santé mentale et bien d’autres. L’objectif est de fournir un soutien holistique et culturellement compétent pour aider les immigrants noirs francophones à gérer les défis et les pressions auxquels ils peuvent être confrontés lors de leur intégration dans la société d’accueil.

Ce nouveau planing, financé par la ville d’Ottawa, arrive au moment où les obstacles à l’accès aux services de santé mentale persistent.

« Ce programme a démarré en janvier et il sera financé jusqu’à la fin de l’année 2024 ; nous aurons désormais l’opportunité d’offrir des conseils et un suivi personnalisés, du début à la fin, avec des sessions planifiées » ; Grâce au programme, nous avons recruté des professionnels et des psychothérapeutes qui comprennent les réalités et les défis rencontrés par les immigrants noirs, explique Antoinette Irarera, la directrice générale de RAFIO.

Ce planing conjoint offre du counseling à accès rapide en huit séances, qui devraient se dérouler sur de quatre à six semaines. Cette initiative comprend également des groupes de santé mentale animés par des professionnels. Le SFC et RAFIO mettront sur pied au moins deux à trois groupes par année sur des thèmes clés tels que l’anxiété, la dépression, le renforcement de la confiance en soi et la pleine conscience comme outil de bien-être.

Le projet, gratuit, vise à améliorer le bien-être mental des nouveaux arrivants noirs francophones en favorisant des liens communautaires en français adaptés à leur culture.

Les organismes partenaires expliquent également que l’intersectionnalité crée des besoins encore plus spécifiques, par exemple chez les personnes âgées noires ou la population jeune immigrante.

« Les jeunes arrivent avec beaucoup d’ambitions, beaucoup de rêves, mais lorsqu’ils arrivent, tout s’effondre parce qu’ils sont désillusionnés », croit Mme Irarera, directrice générale de Résilience active des familles immigrantes en Ontario (RAFIO).

Selon un sondage mené par Santé publique Ottawa, 74 % de la communauté noire interrogée souhaite avoir accès à un fournisseur de services qui comprend les besoins de la personne. De plus, 71 % des répondants réclament un personnel sensibilisé à la culture et près de 32 % souhaitent un fournisseur de services qui parle la même langue.

En encourageant l’accès aux services de santé mentale, ces initiatives contribuent à renforcer la résilience et le bien-être des immigrants noirs francophones à Ottawa.

Written by: Danielle Adjagboni

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *