play_arrow

keyboard_arrow_right

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
chevron_left
volume_up
chevron_left
  • cover play_arrow

    TROC RADIO L’accent afro-canadien

À la Une

Mois de l’histoire des noirs : Maka Kotto, artiste et homme politique québécois

today20/02/2024

Background
share close

MAKA KOTTO est né le 12 mars 1961 à Douala, au Cameroun. Il est arrivé au Québec en 1972 et est devenu un artiste reconnu dans le domaine du théâtre et du cinéma.

MAKA KOTTO s’intègre rapidement à la société québécoise. Il cumule les chapeaux : comédien, acteur, humoriste, écrivain, porte-parole de plusieurs organisations, avec, toujours en trame de fond, une réflexion politique.

En ce qui concerne sa carrière politique, après un rendez-vous avec son futur frère de pensée Bernard Landry, Maka Kotto a fait le grand saut.

Après avoir essuyé une défaite en 2004 sous la bannière péquiste dans la circonscription de Viau, MAKA KOTTO se présente en 2005 pour le Bloc Québécois. La formation politique a le vent en poupe. M. Kotto profite de la vague et devient député de la circonscription de Saint-Lambert. Dès lors, il sera affecté au dossier du patrimoine à Ottawa. En 2008, il quitte le bloc et se présente pour le PQ dans la circonscription de Bourget qu’il représente depuis.

 

Il a ensuite occupé le poste de ministre de la Culture et des Communications sous le gouvernement de Pauline Marois de 2012 à 2014. Pendant son mandat, il a travaillé sur divers projets liés à la promotion de la culture et des arts au Québec.

MAKA KOTTO est reconnu pour son engagement en faveur de la diversité culturelle et de la promotion des artistes issus de communautés minoritaires. Sa carrière combine à la fois ses talents artistiques et son implication politique, lui permettant de jouer un rôle significatif dans la scène culturelle et politique québécoise.

Written by: Danielle Adjagboni

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *