play_arrow

keyboard_arrow_right

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
volume_up
chevron_left
  • cover play_arrow

    TROC RADIO L’accent afro-canadien

Actualités

Marathon de Londres. Les africains brillent en décrochant les premières places

today03/10/2022

Background
share close

Le marathon de Londres a enregistré de nouveaux vainqueurs. Le Kenyan Amos Kipruto et l’Ethiopienne Yalemzerf Yehualaw se sont imposés dans la capitale anglaise. Les deux athlètes ont survolé la course.

Amos Kipruto est le nouveau vainqueur du marathon de Londres. Le Kenyan de 30 ans s’est imposé avec brio bouclant les 42, 196 km en 2H04m39s. Il termine loin devant l’Ethiopien Leul Gebresilase (2h05mn12s) et le Belge d’origine somalienne Bashir Abdi (2h05mn19s). Le Kenyan de 30 ans a pris les devants très vite. Il est parti à 5km de l’arrivée. Son accélération, décisive, va faire mal à ses derniers rivaux. Il filera ensuite vers une ligne d’arrivée franchie en 2h04mn39s avec un bonus de 50 000 euros à la clé, promis en cas de chrono sous les 2h05mn00.

« Ce sont mes débuts à Londres et c’est une journée merveilleuse. J’ai décidé de faire une pause décisive à cause de mon entraînement, j’étais confiant et je savais quand partir », a-t-il déclaré après la course. Kipruto signe ainsi son quatrième succès sur les routes après Séoul en 2017 et Rome en 2016 et 2019. A 40 ans, la légende Kenenisa Bekele s’est quant à lui contentée de la cinquième place en 2h05mn53s. L’Ethiopien n’a jamais gagné le marathon de Londres.

Yalemzerf Yehualaw au sommet

La grosse performance revient à l’Ethiopienne Yalemzerf Yehualaw qui disputait le deuxième marathon de sa carrière. Pour ses débuts à Londres, la pépite de 23 ans s’est adjugée le titre avec un magnifique chrono de 2h17mn26s. La recordwoman du monde 10 km (29mn14s) devance la tenante du titre, la Kényane Joyciline Jepkosgei et sa compatriote Alemu Megertu.

« Je suis si heureuse de gagner ici à Londres », s’est exclamée Yehualaw. « J’ai travaillé très dur pour préparer cette course et remporter la victoire est incroyable. Je savais que c’était rapide et j’étais conscient que nous avions battu un record du monde à un moment donné, mais je me suis concentré sur la course aussi vite que possible », ajoute t-elle.

Elle termine à seulement trois secondes de son record personnel qui représente la 7e meilleure performance de tous les temps. Mieux encore, elle signe le troisième chrono le plus rapide de l’histoire du marathon de Londres. Stratosphérique pour une athlète qui a fait ses débuts y a seulement six mois. Elle avait déjà annoncé les couleurs à Hambourg où elle s’est imposée en 2h17min23s. Avec sa performance à Londres, Yalemzerf Yehualaw envoie un message fort aux marathoniennes.

 »Le marathon de Londres est une course pédestre de 42,195 km empruntant chaque année depuis 1981 les rues de Londres. Il fait partie du World Marathon Majors, compétition regroupant six marathons majeurs. Le marathon de Londres 2022 était la 42e édition du marathon annuel de Londres le 2 octobre 2022. En raison de la pandémie de COVID-19, la course a été reportée d’avril à octobre pour maximiser les chances d’un événement de participation de masse. »

Source : Sport news africa.

Written by: Maimouna SOW


Previous post

À la Une

Politique. Au Burkina Faso, le lieutenant-colonel Damiba démissionne en posant 7 conditions au MPSR

Les choses se précisent au Burkina Faso. Le pays des hommes intègres a connu des moments d’incertitude sur le plan politique ces derniers jours. Après un coup d’état perpétré le 30 août par l’ancien commandant du régiment d'artillerie de Kaya et ses hommes, la clarté sur qui détenait le pouvoir dans le pays persistait encore. Le flou est levé. C’est officiel, celui qui est venu au pouvoir en janvier dernier […]

today03/10/2022

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


0%