play_arrow

keyboard_arrow_right

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
chevron_left
volume_up
chevron_left
  • cover play_arrow

    TROC RADIO L’accent afro-canadien

À la Une

Les nigérians bloqués au Canada, ont reçu la visite de Daribi-Erewa qui leur a mis en garde contre la migration clandestine

today29/11/2023

Background
share close

 

Présidente de la commission des nigérians de la diaspora (NIDCOM), Abike Daribi-Erewa, a mis en garde les nigérians contre tout voyage à l’étranger sans documents appropriés, jeudi dernier lors de sa visite à des nigérians bloqués, qui ont violé les lois canadiennes sur l’immigration.

 

 

La plupart de ces jeunes là vivent actuellement dans un refuge pour demandeurs d’asile dans la ville de Brampton. La présidente du NIDCOM, a remercié ceux qui ont soutenu les migrants illégaux, et ajoute que la commission avait fait don de certains articles et fourni des conseils aux citoyens bloqués. « L’essentiel est que vous vous en sortiez, et que la prochaine personne qui envisage une telle aventure, comprenne que cela n’en vaut pas la peine », a-t-elle renchérit.

Lors d’une séance de conseil, Bayo Adedosu, consultant en immigration rappelle aux demandeurs d’asile de s’abstenir à présenter le Nigéria sous un mauvais jour lorsqu’ils tentent de traiter leurs « affaires de papiers ».

Une annonce a été faite par Vivian Eruka, pasteur qui dirige la banque alimentaire de Bethel, informant que le maire de Brampton avait promis 800 lits ainsi que des abris aux migrants.

Dabiri-Erewa a déclaré que la situation ne soit pas très agréable à voir mais espère que ces jeunes sortiront de cette situation.

 

Written by: Brenda Nguene

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *