play_arrow

keyboard_arrow_right

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
volume_up
chevron_left
  • cover play_arrow

    TROC RADIO L’accent afro-canadien

Opinions

Communication. Les bonnes manières seraient-elles en voie de disparition en Afrique?

today26/09/2022

Background
share close

Je cherche souvent des explications à ce qui me semble être une autre mauvaise exception de notre société; le manque de respect et de courtoisie dans les rapports entre citoyens.

Cela est beaucoup plus remarquable dans les grandes villes et se traduit par la rareté de certaines expressions dans nos communications ordinaires : “Excusez-moi », “S’il vous plaît”, “Je vous en prie », “Je suis désolé”, “Au plaisir”, “Merci Madame/Mademoiselle/Monsieur”, “Vous désirez ?”, “Que puis-je faire pour vous ?” Etc.

En fait, ce sont des expressions devenues rares dans notre vocabulaire (y compris dans nos différentes langues nationales), alors qu’elles sont très utiles pour consolider nos liens d’autant plus que leur usage régulier facilite à moindre coût le vivre ensemble. Cela se vérifie par le fait qu’il soit impossible de se voir mépriser lorsqu’on aborde une personne avec un langage approprié.

Malheureusement ce qui est plus courant à entendre dans nos milieux de vie, ce sont des termes violents, répulsifs et discourtois du genre : “Je m’en fou », à “Tu sais qui je suis ?” “Va te faire f…” “Dégage », “Tu veux quoi ?” “Tu es qui ?” Etc. Même la salutation ordinaire se fait avec des expressions incompréhensibles du genre : “C’est comment…?” “On dit quoi…? “Sinon…” en lieu et place du simple “Bonjour/Bonsoir…” “Comment allez-vous ?” Etc.

Parfois, cela n’encourage même pas de sortir avec les enfants pour ne pas qu’ils pensent que ces comportements et attitudes indésirables sont normaux. Et pourtant, rien qu’en soignant notre langage par l’habitude d’un vocabulaire adéquat, quelles que soient les circonstances, on se crée une réputation respectable et de bonnes relations; deux choses essentielles dans la vie de toute personne consciente et ambitieuse.

Aliou BAH, personnalité politique. République de Guinée.

 

 

Written by: Maimouna SOW


Previous post

À la Une

Canada: Le vaccin covid ne sera plus exigé pour les voyageurs internationaux à l’entrée de son territoire

Les restrictions levées le 1er octobre « La situation sanitaire s'est grandement améliorée. Nous jugeons que nous sommes maintenant en mesure de modifier notre approche aux frontières internationales ». Tels sont les mots du ministre canadien des Affaires intergouvernementales de l'Infrastructure et des Collectivités Dominic LeBlanc. Les autorités canadiennes ont donné cette information  lundi 26 septembre 2022. Désormais, se vacciner avant de pénétrer le territoire canadien n’est pas obligatoire. A partir […]

today26/09/2022

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


0%