play_arrow

keyboard_arrow_right

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
chevron_left
volume_up
chevron_left
  • cover play_arrow

    TROC RADIO L’accent afro-canadien

À la Une

La conseillère indépendante Olive Kamanyama, probable candidate à la mairie de Gatineau

today28/02/2024

Background
share close

La conseillère indépendante Olive Kamanyana a récemment fait part de son intention de se porter candidate aux élections partielles pour la mairie de Gatineau. Dans un communiqué, elle a exprimé sa réflexion sérieuse et déterminée, soulignant qu’elle aborde cette démarche avec humilité.

L’élue du district Carrefour-de-l’hôpital affirme que l’idée lui trottait déjà dans la tête en prévision du prochain scrutin général, mais que les circonstances provoquées par la démission surprise et immédiate de France Bélisle vont la forcer à accélérer sa réflexion.

Olive Kamanyana, qui est connue pour son engagement envers la communauté locale, a déclaré qu’elle souhaite mettre son expérience et sa vision au service des citoyens de Gatineau. Sa décision de considérer sérieusement une candidature à la mairie semble être motivée par son désir de contribuer à l’amélioration de la ville et de répondre aux besoins de ses résidents.

« Je ne sais pas où ça va aboutir, mais je ne suis pas insensible à la situation qu’on vit actuellement ». J’ai des discussions. Des gens m’interpellent. Ma décision ne viendra toutefois pas des autres, ce sera la mienne. Je ne veux pas simplement remplacer la mairesse. Ça me prend une vision bien détaillée que je suis prête à aller partager et défendre avec mes collègues du conseil, a-t-elle déclaré.

Cette annonce suscite certainement l’intérêt de la communauté et pourrait potentiellement bouleverser le paysage politique de Gatineau. Il reste à voir comment évoluera la réflexion d’Olive Kamanyana et quelles seront les prochaines étapes de sa potentielle candidature aux élections partielles.

Pour Le président du conseil municipal et élu indépendant du district d’Aylmer, Steven Boivin, dit ne pas encore avoir eu le temps de se poser la question quant à une éventuelle candidature de sa part. « Tout ça est encore très récent, je ne suis pas encore rendu là, mais je devrais y réfléchir plus tôt que tard. »

Il ne ferme pas la porte à la chefferie du parti, mais rappelle qu’il souhaite créer des conseils d’arrondissements pour mieux représenter les intérêts des différents secteurs de la ville et qu’il est ouvert à « toutes les discussions ».

« Notre problème n’en est pas un d’intimidation, mais c’est d’avoir un leader capable de faire avancer nos grands projets dans le contexte de ce conseil », a ajouté la conseillère Kamanyana.

Written by: Danielle Adjagboni

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *