play_arrow

keyboard_arrow_right

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
volume_up
chevron_left
  • cover play_arrow

    TROC RADIO L’accent afro-canadien

À la Une

Honneur et célébration de la diversité historique de la communauté noire canadienne

today05/02/2024

Background
share close

Au cours de ce mois de l’histoire des Noirs, la population du Canada célèbre les multiples réalisations et apports des Canadiens noirs et de leurs communautés qui, tout au long de l’histoire, ont grandement contribué à faire du Canada un pays culturellement diversifié, compatissant et prospère.

 

 

Les Canadiens noirs et leurs communautés ont contribué à façonner le patrimoine et l’identité du Canada ; le rôle que certaines icônes noires ont marqué et marqueront à jamais les décennies.

John Ware, désigné personnage historique national en 2022, a été autrefois soumis à l’esclavage, s’est bâti une carrière d’éleveur fructueuse, malgré le racisme et les conditions difficiles du front pionnier.

John Ware est influent dans les premières années de l’essor de l’industrie des ranchs au sud d’Alberta. Connu pour son habileté équestre, il est parmi les premiers éleveurs de la province d’Alberta en 1882. Les compétences et l’expérience remarquables de Ware en tant que cowboy et éleveur lui valent une renommée durable et une place de choix dans la mythologie de l’Ouest canadien et sa générosité et sa force sont encore racontées aujourd’hui, ce qui atteste de son héritage durable.

William Neilson Hall est le premier Canadien noir marin, le premier néo-Écossais et l’un des tout premiers Canadiens à recevoir la croix de Victoria.

Ayant participé à la première guerre d’indépendance indienne, William Hall fait partie d’une brigade navale qui opère de lourdes batteries de tirs au sol ; pour son service, il reçoit les médailles turque et britannique de la guerre de Crimée avec des barrettes pour Sébastopol Inkerman. Pour la détermination et le courage dont ils ont fait preuve pendant cette guerre, William Hall et Thomas Young se voient attribuer la croix de Victoria.

Mary Ann Camberton Shadd Cary était une militante anti-esclavagiste américano-canadienne, journaliste, éditrice, enseignante et avocate. Elle a été la première femme éditrice noire en Amérique du Nord et la première femme éditrice au Canada. Mary Ann Shadd est devenue la première femme noire en Amérique du Nord à publier et à éditer un journal. The Provincial Freeman était un journal antiesclavagiste qui préconisait fortement le Canada-Ouest (Ontario) comme lieu d’établissement des Noirs.

En janvier 2024, avant le mois de l’histoire des Noirs, Postes Canada a émis un timbre en l’honneur de Mary Ann Shadd. La maison de Mary Ann Shadd Cary sur W Street NW à Washington DC est un monument historique national.

Les Afro-Canadiens ont laissé également dans la musique, par le talent majestieux d’Oscar Peterson, dans le sport avec Jarome Iginla, et continuent de contribuer à de nombreux aspects de la vie canadienne.

Pendant 400 ans, les hommes et les femmes de race noire ont contribué à tous les secteurs de la société. Ils se sont battus pour que les Noirs soient traités avec justice et équité dans leur lutte contre la discrimination raciale, un combat qui a bénéficié à tous les Canadiens.

Written by: Danielle Adjagboni

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *