play_arrow

keyboard_arrow_right

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
volume_up
chevron_left
  • cover play_arrow

    TROC RADIO L’accent afro-canadien

À la Une

Formation et insertion des jeunes : le Québec annonce son appui aux jeunes ivoiriens

today10/02/2023

Background
share close

Formation et insertion des jeunes : le Québec annonce son appui aux jeunes ivoiriens

Au cours de son séjour à Abidjan, Martine Biron, la ministre des Relations Internationales et de la Francophonie, a promis le soutien du Québec à la formation et l’insertion des jeunes diplômés. C’était au cours d’une audience avec le ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l’Apprentissage, N’Guessan Koffi, le 27 janvier dernier.

« Nous pouvons aider la Côte d’Ivoire à travers deux axes. Le premier en permettant à nos professeurs de venir en Côte d’Ivoire pour former les formateurs ivoiriens à travers des cours théoriques et pratiques. Et le deuxième axe de cette coopération sera de créer les conditions de formation pour plusieurs cohortes de jeunes apprenants ivoiriens au Québec », a annoncé la ministre québécoise.

Elle a ajouté que les étudiants ivoiriens bénéficiaires de ce voyage pourront effectuer des stages auprès des entreprises canadiennes avant de revenir en Côte d’Ivoire. Mme Biron a précisé que la perfection des jeunes ivoiriens dans le domaine agricole, un secteur très priorisé par la Côte d’Ivoire sera une priorité dans cet accord.

Le ministre N’Guessan Koffi a indiqué que ses services prendront attache dans les jours à venir avec le bureau du Québec d’Abidjan pour la mise en œuvre de ses deux axes. Le Ministère de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l’Apprentissage avait signé mercredi 23 novembre 2022, de deux conventions de partenariats avec la fédération des Collèges d’enseignement général et professionnel (CEGEPS) du Québec et avec le Service d’Assistance canadienne aux organismes (SACO-CESO) pour des projets en faveur des jeunes.

Dans son discours à la nation, le 31 décembre 2022, le président de la République, Alassane Ouattara, a décidé de faire de 2023, l’année de la jeunesse. La volonté du chef de l’Etat est de renforcer et accélérer le dispositif d’accompagnement des jeunes à travers de nombreuses actions, notamment le renforcement et l’expansion de l’École de la deuxième chance pour ceux qui sont sortis trop tôt du système éducatif ou qui souhaitent se réorienter.

S’inscrivant dans cette volonté, le ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l’Apprentissage a mis en place l’Académie des talents dont l’objectif est de former, dans les domaines d’activité l’Ivoirien nouveau et l’École de la 2e chance (E2C) pour former des diplômés sans emploi, des déscolarisés, des non-scolarisés à un métier de sorte à leur donner une seconde chance d’insertion en activité.

Raphael Mforlem, Troc Radio Canada, Source : AIP.

Written by: Raphael Nforlem

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *