play_arrow

keyboard_arrow_right

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
chevron_left
volume_up
chevron_left
  • cover play_arrow

    TROC RADIO L’accent afro-canadien

À la Une

Épices africaines : désormais disponible à Campbellton

today04/03/2023

Background
share close

Épices africaines : désormais disponible à Campbellton

Le supermarché OPLUS qui offre des produits à saveurs africaines et caribéennes vient d’ouvrir ses portes et la communauté de cette région peut enfin se sentir privilégiée d’avoir un commerce exotique.

Arrivé à Campbellton il y a trois ans, Oumar Touré le propriétaire du supermarché OPLUS, après ses études, s’est associé avec son frère pour réaliser ce projet qui lui tenait à cœur. « Même les Québécois viennent ici pour faire des achats et puis ils veulent découvrir des choses nouvelles. Ça fait un mixte. Donc c’est vraiment génial de voir d’autres gens aussi de s’intéresser de notre culture », indique Oumar Touré.

Quant aux communautés en provenance de l’Afrique, il sera plus facile de trouver ce qu’il manquait dans le coin. Le propriétaire croit que ça va aider à retenir les nouveaux arrivants dans la région. « On a tout ce qui peut nous maintenir ici à Campbellton pour rester. Parce qu’il fallait ça. Avec le collège qui est à côté aussi, ça va ramener du monde à Campbellton », déclare le promoteur.

Avant l’ouverture de cet espace marchant, les afro-descendants se procuraient les aliments alternatifs dans les supermarchés locaux. « J’étais obligée d’aller à l’IGA ou au Provigo. Je trouvais certains aliments, mais pas spécifiquement de mon pays », témoigne un client.

Certains devaient se rendre à des centaines de kilomètres pour s’approvisionner en denrée de leur Terre-Natale, comme l’explique ce client : « Au début, on était obligé de se rendre jusqu’à Moncton, Bathurst aussi même commander à Québec ». Stéphane Kouakou, raconte : « On faisait les achats, chaque peut-être un mois. On faisait assez d’achats. Ça nous coûtait vraiment du gaz, du transport et aussi la nourriture était chère ». Aujourd’hui, les clients ne cachent pas leur joie, après que ce supermarché ait vu le jour. « Ça va fait plaisir, ça fait une grande différence », exprime une cliente.

« Bon, mon meilleur produit en tant qu’un jeune ivoirien, je peux dire que c’est l’atiéké. Précisément, c’est ça. C’est une nourriture très facile à faire. Juste à réchauffer, accompagné d’un peu d’œuf, du poisson. C’est très rapide à faire et vraiment ça, ça nous convient. C’est l’un des meilleurs produits ivoiriens en tout cas », explique Stéphane Kouakou.

Le jeune entrepreneur rencontre plusieurs défis liés à la connaissance du milieu, comme dans tout début. Mais avec le support de la communauté, il a réussi à s’établir et son commerce fait la joie de tous.

Raphael Mforlem, Troc Radio Canada.

Written by: Raphael Nforlem

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *