play_arrow

keyboard_arrow_right

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
volume_up
chevron_left
  • cover play_arrow

    TROC RADIO L’accent afro-canadien

À la Une

ENAP Québec : un Franco-Congolais nommé enseignant

today12/10/2022

Background
share close

Brice Arsène Mankou a rejoint l’équipe des enseignants de l’École nationale d’administration publique (Enap) au Canada pour la rentrée académique 2022-2023.

C’est une prouesse pour Brice Arsène Mankou qui depuis 2018 occupe le poste d’enseignant invité au sein du département des affaires internationales de l’École nationale d’administration publique (Enap) au Canada. Dorénavant, Brice Arsène Mankou, Docteur en Sociologie, Maitre de Conférences, va cumuler ses fonctions d’enseignant-chercheur en France et celles de formateur associé de la direction des affaires internationales de l’Enap.

À l’Enap, le nouveau promu dispense déjà des cours destinés à diplômer les cadres administrations soutenus respectivement par leur gouvernement à l’exemple de la République démocratique du Congo, du Burkina Faso, du Togo et du Mali. Et c’est dans le cadre de cet appui institutionnel que l’Enap entend également apporter au Congo, que Brice Arsène Mankou sera chargé de préparer les projets de formations continues destinées aux cadres d’administration publique de la République démocratique du Congo.

L’enseignant fait observer que : « Face aux nombreuses réformes portées par l’État congolais, notamment celles liées à la décentralisation, au développement local et à la coopération décentralisée, je considère cette mission comme un vrai challenge ». Même s’il est désolé de constater que jusqu’à date, aucun cadre de l’Etat congolais ne soit encore venu se former à l’Enap, en dépit des avantages qu’offre cette école.

En guise de perspective, la politique de l’École nationale d’administration publique prévoit la délocalisation ses enseignements sur le continent africain. Et le Congo est perçu comme le premier pays pilote en Afrique centrale. C’est à cet effet qu’une équipe de l’Enap se rendra à Brazzaville pour faire un diagnostic des besoins en termes de formation des cadres en management de projets, en évaluation et administration des politiques, a-t-on appris.

C’est un travail colossal qui attend Brice Arsène. Après le Québec, ce dernier va s’installer en Ontario pour mener à bien la feuille de route des projets de recherche portés par la direction du Centre canadien de recherche interdisciplinaire pour l’Afrique, le Caria, dont il est codirecteur. Il s’agit d’une académie dont les objectifs majeurs consistent à favoriser et à promouvoir la connaissance, le savoir et le service sur l’Afrique. Continent d’avenir tel que perçu par le Canada.

Pour rappel, l’Enap est une institution universitaire, membre du réseau de l’Université du Québec fondée le 26 juin 1969. Elle a pour mission de contribuer au développement de l’administration publique à la fois comme champ de connaissance et comme champ de pratique.

Située au Québec, l’Enap dispose des campus d’enseignement régionaux à Montréal, Trois-Rivières, Gatineau et Saguenay. L’Enap est spécialisée dans l’enseignement et la recherche en administration publique et offre 33 programmes en cycle 2e et de 3e.

Raphael Mforlem, Troc Radio Canada.

Written by: Raphael Nforlem


Previous post

Arts et Culture

Culture. Bienvenue en Guinée Equatoriale !

On ne cessera jamais de le dire : " La culture c'est ce qui nous reste lorsqu'on a tout perdu " . Cette phrase est profonde et hautement symbolique pour les adeptes des valeurs culturelles , et la transmission de toute notre spécificité. S'agissant de la Guinée Équatoriale , sa culture est riche et multiformes. Chaque ethnie présente une particularité enrichissante , en matière d'art culinaire , de danse folklorique […]

today12/10/2022

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


0%