play_arrow

keyboard_arrow_right

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
volume_up
chevron_left
  • cover play_arrow

    TROC RADIO L’accent afro-canadien

À la Une

Coopération Côte d’Ivoire et Québec : un partenariat passé au scanner

today25/11/2022

Background
share close

C’est en marge du sommet de la Francophonie de Djerba 2022 que les deux Etats ont visité les accords qui les unissent et ont fixé des bases d’une nouvelle collaboration.

C’est un nouveau tournant que va connaître la relation entre le Québec et la Côte d’Ivoire dans les tous prochains mois. Françoise Remarck, ministre de la Culture et de la Francophonie de Côte d’Ivoire et Martine Biron, ministre québécoise des Relations internationales et de la Francophonie, ont fait le point le 18 novembre dernier peu avant la conférence ministérielle de la Francophonie.

Depuis de longues années, les deux Etats collaborent dans les domaines de l’éducation et la culture pour ne citer que ceux-ci. Aujourd’hui, le Québec et la Côte d’Ivoire souhaitent aller au-delà et lorgner les volets économiques et développements, comme le Réaffirme Martine Biron : « Nous coopérons déjà et nous avons même des accords de partenariat en place, notamment dans le domaine de l’éducation et de la culture. Notre gouvernement a pris un virage économique et nous sommes intéressés à développer des affaires en Côte d’Ivoire, en Afrique de façon plus large. Dans la mesure où nous avons un point commun formidable qui est la langue française que nous partageons ».

Intéressé par ce qui se passe en Côte d’Ivoire, le Québec qui a un bureau implanté à Abidjan, la ministre s’est proposée de s’y rendre en janvier prochain dans le but d’intensifier cette coopération. Au cours des échanges, un partenariat dans le domaine de l’audiovisuel et bien d’autres sujets ont été abordés.

La ministre ivoirienne de la Culture et francophonie Françoise Remarck et son homologue du Québec Martine Biron, ministre des Relations internationales et de la francophonie.

Coté ivoirien, Françoise Remarck fait savoir que l’entretien a été fructueux, elle a permis l’arrivée en Côte d’Ivoire de Martine Biron dans les tous prochains mois. Elle a également indiqué que les deux Etats sont entrain d’explorer la mise sur pied des projets à impact rapide sur nos populations. « Avec le savoir-faire du Québec, les relations vont être amplifiées », a déclaré, ministre de la Culture et de la Francophonie de Côte d’Ivoire à la sortie d’audience.

Ce sommet de la Francophonie de Djerba 2022 est une belle passerelle pour elle et un excellent moment pour faire rayonner la langue française et la culture dans l’espace francophone. « Le sommet de Djerba nous permet d’ouvrir de nouvelles portes pour faire des affaires ensemble en français », précise la ministre québécoise.

Une conviction qui est partagée par Françoise Remarck qui veut aussi saisir cette occasion pour explorer avec son hôte des projets dont l’impact se fera ressentir chez les jeunes et les femmes. À noter que l’ambassadeur de Côte d’Ivoire en France, Maurice Bandama a pris part à cette rencontre.

Raphael Mforlem, Troc Radio Canada.

Written by: Raphael Nforlem


Previous post

À la Une

COP 15 : le Cameroun sera présent à Montréal

La délégation camerounaise qui sera présente à Montréal au Canada du 7 au 19 décembre 2022 sous la conduite du ministre de l’environnement, de la protection de la nature et du développement durable prépare sa contribution. La capitale canadienne Montréal et la ville de Québec vont accueillir du 7 au 19 décembre prochain, 196 Etats, dans le cadre de la convention des Nations-Unies sur la diversité biologique (COP15). C’est pour […]

today24/11/2022

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


0%