play_arrow

keyboard_arrow_right

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
chevron_left
volume_up
chevron_left
  • cover play_arrow

    TROC RADIO L’accent afro-canadien

À la Une

Célébration du Mois de l’histoire des Noirs au Québec

today13/02/2023

Background
share close

Célébration du Mois de l’histoire des Noirs au Québec

C’est avec sous le thème : « De l’obscurité à la lumière en 2023 » que la célébration du Mois de l’histoire des Noirs a marqué son début le 1er février 2023.

Pour cette édition, Nadia Rousseau, directrice de l’édition 2023 du Mois de l’histoire des Noirs, « C’est une référence à des pans de l’histoire des Noirs qui ne sont pas connus et qu’on met en lumière. Ça réfère au fait que le Québec a accueilli, en 1910, des domestiques issus de la Guadeloupe. C’était à une époque où on n’acceptait pas une immigration autre que blanche. Mais des grandes familles de Montréal, et des alentours, ça va jusqu’à Beloeil, ont fait immigrer ces gens. »

Le thème : « De l’obscurité à la lumière en 2023 » renvoie également à la pandémie à Covid-19. « On a terminé la dernière édition et tout de suite après tout a fermé. C’est la première édition qui est à nouveau en présentiel ». Il invite également à réfléchir. « Il est plus une invitation à la réflexion pour le public », souligne la directrice poursuit Nadia Rousseau.

L’édition 2023 officiellement lancée le 5 février dernier, au pavillon du Bois-Papineau, à Duvernay, grâce à l’association Les Artistes de Réminiscences a connu une exposition de 25 personnalités issues de la communauté noire de Saint-François, de tout Laval et du Québec. L’exposition élaborée par l’Initiative locale St-François en action se tiendra tout le mois à la bibliothèque Marius-Barbeau. Le 11 février dernier, la Foire du Mois de l’histoire des Noirs à Laval s’est faite sous forme de caravane littéraire et culturelle, avec des conférences-débats sur la santé, la culture, l’éducation et la vie professionnelle. Cette activité, organisée par Femmes en Emplois, a eu lieu au Centre de formation horticole de Laval (Duvernay). Plus tard dans la soirée, la foire s’est poursuivie au Bistro La Coquille, à Pont-Viau, où s’est tenue une rencontre littéraire avec des écrivains de la communauté noire.

Ce 13 février, à la bibliothèque Multiculturelle de Chomedey, Rodney Saint-Éloi et Yara El-Ghadban aura lieu un échange lors d’un café littéraire, entre 19 h 30 et 20 h 30. Par contre à Saint-François, le centre communautaire Petit Espoir accueillera une conférence L’histoire des femmes afro-descendantes au Québec et Canada, le jeudi 16 février, de 11 h 30 à 13 h.

De retour au pavillon du Bois-Papineau, le 18 février, de 13 h à 15 h, l’Association régionale de Basketball Laval et le Rebound Service de Tutorat recevront les familles pour des activités ludiques lors de la Foire de l’Histoire.

Le 22 février, entre 9 h 30 à 12 h, l’équipe SCAMA présentera le documentaire du réalisateur Ibrahima Sarr, Ubuntu : je suis ce que je suis parce que tu es ce que tu es. L’échange qui va s’en suivre aura lieu au Cineplex de Laval, avenue du Cosmodôme. Le même jour, la bibliothèque Multiculturelle organisera une autre rencontre, cette fois avec des personnalités originaires d’Haïti, de 19 h à 20 h 30.

Le lendemain, soit le 23 février, se tiendra un vernissage à la bibliothèque Marius-Barbeau. L’événement accueillera la comédienne Schelby Jean-Baptiste, de 17 h 30 à 20 h. L’événement final se tiendra au centre communautaire Le Coumbite de Laval, à 19 h 30, où sera remis le prix « Perle Noire et d’Exception de Laval ».

Cette distinction sera offerte à une Lavalloise issue de la communauté noire « qui s’est démarquée au quotidien par son influence et ses contributions à la société québécoise », peut-on lire sur la page Facebook de l’organisme Femmes en Emploi.

Pour rappel, le Mois de l’histoire des Noirs a été lancé pour la première fois en 1976, aux États-Unis. Au Québec, le Mois de l’histoire des Noirs est devenu officiel en 2006, depuis l’adoption d’un projet de loi à l’Assemblée nationale. Cette loi a été adoptée afin de sensibiliser la population à la contribution de ces communiqués dont la présence remonte à plus de 300 ans. 17 ans plus tard, cette initiative est toujours aussi pertinente. « L’Histoire des Noirs est l’histoire de tout le monde. C’est l’histoire des familles de Montréal et du Mont-Saint-Hilaire qui ont accueilli des domestiques de la Guadeloupe », affirme-t-elle Nadia Rousseau.

Raphael Mforlem, Troc Radio Canada.

Written by: Raphael Nforlem

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *