play_arrow

keyboard_arrow_right

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
volume_up
chevron_left
  • cover play_arrow

    TROC RADIO L’accent afro-canadien

À la Une

Canada: le bras de fer s’intensifie entre les médias et les géants du Web

today17/08/2023

Background
share close

Depuis l’adoption d’une loi pour aider les médias canadiens, les géants de la Silicon Valley ont capitalisé sur la menace en bloquant le contenu des nouvelles dans le pays du premier ministre Justin Trudeau. Des réactions qui suscitent des inquiétudes quant à l’avenir du journalisme canadien et à la propagation de la désinformation.

La nouvelle loi canadienne n’a pas été bien accueillie par les géants du Web, et certains ont déjà commencé à capitaliser sur la menace. Il en a été de même pour Facebook et la société mère d’Instagram, Meta, qui a commencé mardi à empêcher les Canadiens d’accéder au contenu d’actualités des médias locaux sur sa plateforme. Les experts craignent que l’interdiction ne nuise au journalisme et n’encourage la propagation de la désinformation. Le conflit continue à l’intérieur du pays.

À la suite de la suspension initiale de Meta, les journaux et diffuseurs canadiens, dont le diffuseur public CBC/Radio Canada, ont demandé mardi au Bureau de la concurrence d’enquêter sur la suspension. Un message dénonçant « l’abus de position dominante » de Meta. Doté de pouvoirs d’enquête et judiciaires, cet organisme indépendant a la responsabilité de protéger et de promouvoir la concurrence au profit des consommateurs et des entreprises canadiennes. « Les actions de Meta visaient clairement à étouffer les entreprises de médias canadiennes, qui étaient » empêchées de participer ou d’accéder au marché publicitaire, réduisant considérablement la visibilité des Canadiens sur les réseaux sociaux. « , écrivent-ils. Pour faire pression sur le géant du web, le gouvernement fédéral a promis de ne pas cesser d’acheter des publicités sur Facebook et Instagram pendant que Meta bloque le journalisme canadien. contenu Le gouvernement fédéral dépense annuellement 11 millions de dollars en publicité sur les réseaux sociaux de Meta. Québec et d’autres villes du pays ont emboîté le pas en solidarité avec les médias. Selon les médias canadiens, Facebook et Instagram représentent plus de 70 % du marché canadien des médias sociaux en ligne.

Written by: C2D

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *