play_arrow

keyboard_arrow_right

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
volume_up
chevron_left
  • cover play_arrow

    TROC RADIO L’accent afro-canadien

À la Une

Biodiversité : les villes de Montréal et Québec accueillent la COP15

today20/11/2022

Background
share close

Du 7 au 19 décembre 2022, les gouvernements du monde entier se réuniront pour convenir d’une nouvelle série d’objectifs destinés à guider les actions mondiales jusqu’en 2040 pour protéger et restaurer la nature.

Pour sa 15e édition, le projet Cadre mondial pour la biodiversité COP15 qui a pour objectif, la conservation d’au moins 30 % des zones terrestres et marines à l’échelle mondiale. Et la restauration d’au moins 20 % des écosystèmes d’eau douce, marins et terrestres dégradés va se tenir au Canada.

La réduction accrue de 50 % du taux d’introduction d’espèces exotiques envahissantes, la réduire de moitié au moins les nutriments perdus dans l’environnement, et de deux tiers au moins les pesticides, et éliminer les rejets de déchets plastiques.

La contribution de la nature aux efforts d’atténuation du changement climatique mondial d’au moins 10 gigatonnes d’équivalent dioxyde de carbone par an.

Ce sera également l’occasion d’orienter les efforts des 196 pays participants pour sauvegarder la biodiversité dont dépend également la sauvegarde de notre espèce.

Le choix porté sur Montréal, Québec au Canada est dû au fait que ces états disposent d’une grande superficie et leurs populations sont mieux placées pour cerner l’importance de disposer d’une nature bio. Surtout que Montréal et le Québec regorgent d’espaces naturels exceptionnels, qui façonnent leur rapport avec des montagnes, forêts, plaines, rivières et océans qui font partie de leur ADN.

Pour les Québécois, la COP15 est l’occasion de démontrer leur leadership et inciter le monde à agir, sans attendre, pour protéger la nature. En accueillant cet événement, les Québécois contribuent activement à mettre en place les partenariats nécessaires à la protection de la biodiversité partout sur la planète.

En outre, c’est pour sa capacité d’accueil que Montréal a été choisi. La ville dispose des hôtels et restaurants pour contenir une population assez importante. Elle avait déjà fait ses preuves lors de l’Expo 67 aux Jeux olympiques de 1976, ainsi que lors du Protocole de Montréal sur la couche d’ozone à la COP11 sur le climat, en passant par les plus grandes marches sur le climat qui ont, parfois, réuni plus de 500 000 personnes.

En clair, Montréal est une ville des grandes occasions.Pour ce qui est de la COP15 qui va durer deux semaines, près de 15 000 personnes sont attendues au Québec et à Montréal au Canada. L’événement sera une occasion pour les Montréalais, québécois et canadiennes de présenter le meilleur de leur milieu économique, touristique et culturel.

D’après les organisateurs, dès le 7 décembre 2022, tout sera donc en place, pour marquer un chapitre mémorable de l’Histoire des villes qu’accueil. Les organisateurs souhaitent faire de la COP15, un moment marquant pour le Canada et pour la sauvegarde de la biodiversité.

Raphael Mforlem, Troc Radio Canada.

Written by: Raphael Nforlem


Previous post

Actualités

Profilage racial : une cause du désengagement des policiers au Québec et à Montréal

Depuis que les forces de sécurité canadiennes sont pointées du doigt pour mauvais traitement vis-à-vis des personnes à la peau noire, les agents de police craignent d’intervenir. La situation s’est davantage enlisée ces derniers temps avec cette vidéo qui présente deux enquêteurs en civil qui ont neutralisé un suspect de vol de véhicule à la peau noire. Alors que les faits ne sont pas encore établis, certains anti-policiers et des […]

today20/11/2022

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


0%