play_arrow

keyboard_arrow_right

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
volume_up
chevron_left
  • cover play_arrow

    TROC RADIO L’accent afro-canadien

À la Une

AfricanWits Young Leaders : le projet de trois Afro-descendants reçoit l’onction du Haut-commissaire du Canada au Cameroun

today19/01/2023

Background
share close

AfricanWits Young Leaders : le projet de trois Afro-descendants reçoit l’onction du Haut-commissaire du Canada au Cameroun

La cérémonie de lancement officiel du Club AfricanWits Young Leaders à SUP’PTIC au cours de laquelle le Haut-commissaire du Canada au Cameroun a délivré des mots d’encouragements aux vainqueurs du Hackathon Challenge 2022 et surtout a renouvelé l’engament du Canada à soutenir le Cameroun dans la vulgarisation de l’usage des TIC et la réduction de l’inégalité de genre. C’était le 11 janvier 2023.

Assurer aux étudiants de différents établissements de l’enseignement supérieur des outils nécessaires pour devenir de meilleurs leaders et avoir des carrières honorables. C’est l’un des enjeux du partenariat du haut-Commissariat du Canada avec les pays d’Afrique sub-saharienne à travers le projet AfricanWits Young Leaders. Selon Lorraine Anderson, Haute-commissaire du Canada au Cameroun, « ce projet est une bonne façon de démarrer cet enjeu et ici au Cameroun, nous sommes très fiers d’être un partenaire très fort avec le Cameroun et la société civile pour qu’on puisse travailler ensemble pour renforcer l’égalité entre genre et l’autonomisation chez la femme et la jeune fille ».

Le Hackathon challenge 2022 de AfricanWits Young Leaders, portait sur la cybersécurité. Et c’est le projet ‘‘Cyber Help School’’ qui a été sacré vainqueur. Cyber Help School est un logiciel qui permet de lutter contre le harcèlement sur les réseaux sociaux. L’équipe qui l’a réalisé est composée de Francine Sema, Arlette Mateme Ndosi Alilla et Georges Ze Ossele.

Lors de la présentation du projet, Georges Ze Ossele a fait savoir que : « C’est une application qui va être capable, grâce aux techniques d’intelligence artificielle et d’OCR de détecter des propos pouvant être considérés comme harcelants. Cette application va les censurer et leur envoyer une notification pour vous expliquer que les propos tenus par X ou par Y. L’application intègre un vocabulaire qui devra être régulièrement mis à jour. Cela va permettre que l’OCR puisse interpréter les mots d’une phrase et se référer à notre vocabulaire pour pouvoir déterminer que votre message est harcelant ou dispose de propos alarmant. C’est à partir de ce vocabulaire que ce processus pourra être fait ».

Dans l’optique de savoir si Cyber Help School a pensé à associer les autorités judiciaires pour sanctionner les auteurs de harcèlement, Georges Ze Ossele renseigne que : « Au niveau des autorités, nous ne nous sommes pas penchés sur le cadre juridique. Pour le moment, il est question de protéger les internautes. Maintenant, nous pouvons parfaire notre initiative en y intégrant dans les jours à venir le volet judiciaire pour que notre application contribue à arrêter effectivement le harcèlement sur les réseaux sociaux », a-t-elle espéré.

Pour rappel, le projet AfricanWits Young Leaders est porté par l’association African Women in Tech start-ups à but non-lucratif, qui mène ses activités au Cameroun, depuis 2016. Elle dispose d’un Tech hub féminin, d’un incubateur spécialisé dans l’entrepreneuriat technologique et services innovants en faveur des femmes, jeunes et pour le développement des projets communautaires en matière des TIC et autonomisation.

Cependant, l’on y trouve également une Académie pour la formation et le mentorat des femmes et jeunes filles. Ainsi qu’un organe consultatif et de plaidoyer pour accompagner les politiques et les institutions internationales dans la mise en place des programmes et plans de développement de la réduction de la fracture technologique du genre en Afrique sub-saharienne.

Raphael Mforlem, Troc Radio Canada.

Written by: Raphael Nforlem


Previous post

À la Une

Université de Montréal : des afro-descendants nommés à l’Ordre du Canada

Université de Montréal : des afro-descendants nommés à l’Ordre du Canada Parmi ces nouvelles nominations figurent des professeurs et des diplômés de l’Université de Montréal. Elles ont eu lieu le 29 décembre 2022. Ayant pour objectif de reconnaître les excellentes réalisations, le dévouement remarquable d’une personne envers la communauté ou une contribution extraordinaire à la nation. L’Ordre du Canada a été mis sur pied en 1967 dans le but de […]

today17/01/2023

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


0%