play_arrow

keyboard_arrow_right

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
volume_up
chevron_left
  • cover play_arrow

    TROC RADIO L’accent afro-canadien

Actualités

Immigration. Les provinces du Canada – y compris l’Ontario – demandent plus de pouvoir sur l’immigration

today02/08/2022

Background
share close

Les provinces du Canada - y compris l'Ontario - demandent plus de pouvoir sur l'immigration

L’ Ontario est le fer de lance d’une candidature de quatre provinces canadiennes pour que le gouvernement fédéral du Canada accorde plus de pouvoir en matière d’immigration.

Dans une lettre adressée au ministre de l’Immigration, Sean Fraser, les ministres de la province la plus peuplée du Canada, ainsi que de l’Alberta, de la Saskatchewan et du Manitoba, demandent instamment qu’ils aient la liberté de sélectionner les nouveaux arrivants en réponse à leurs besoins spécifiques sur le marché du travail.

La lettre souligne comment le Canada et ses provinces sont engagés dans une « course mondiale aux talents », avant une réunion des ministres provinciaux de l’Immigration et de leur homologue fédéral qui se tiendra à Saint John, au Nouveau-Brunswick.

 

Les ministres ont également cité «l’évolution des besoins économiques et humanitaires» et «l’évolution rapide des besoins de zones et de communautés spécifiques» pour plaider en faveur de pouvoirs accrus.

Les ministres ont déclaré vouloir choisir les nouveaux arrivants ayant les meilleures chances de succès dans leur province.

L’Ontario est de loin le plus grand destinataire de nouveaux immigrants, avec plus de 199 000 immigrants dans la province en 2021. Cependant, la grande majorité d’entre eux sont venus par le biais de programmes fédéraux, tels que ceux liés à Entrée express, y compris la catégorie de l’expérience canadienne, les travailleurs qualifiés fédéraux. Programme des travailleurs et Programme fédéral des métiers spécialisés.

Le Programme ontarien des candidats à l’immigration (POCI) n’a été autorisé à nommer que 9 000 nouveaux arrivants l’an dernier. Il a demandé que ce nombre soit doublé en 2022, lui permettant de sélectionner 18 000 sur un potentiel de 211 000 nouveaux résidents permanents. Mais Ottawa n’a accordé au POCI qu’une augmentation d’allocation de 700.

Le ministre de l’Immigration de l’Ontario, Monte McNaughton, cite le Québec comme exemple du niveau de pouvoir en matière d’immigration qu’il aimerait voir étendu aux autres provinces du Canada.

La province francophone a sélectionné près de 60% de ses un peu plus de 50 000 nouveaux arrivants en 2021, contre seulement 4,5% en Ontario.

Le nombre d’immigrants sélectionnés dans d’autres provinces était également faible, notamment 9,3 % en Colombie-Britannique et 15 % en Alberta.

McNaughton soutient que l’Ontario a le besoin le plus aigu en matière de pénurie de main-d’œuvre, avec 378 000 postes vacants et un besoin chronique de travailleurs de la santé et des métiers spécialisés.

La grande majorité des immigrants de l’Ontario passent par les volets fédéral des travailleurs qualifiés et de la catégorie du regroupement familial.

En 2021, la province a accueilli 94 770 nouveaux arrivants grâce aux programmes économiques fédéraux, selon les chiffres d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC). 36 675 autres immigrants sont venus grâce à des programmes familiaux, y compris des conjoints, des partenaires et des enfants, ainsi que des parents et des grands-parents.

Pendant ce temps, la province n’a accueilli que 5 875 nouveaux arrivants du Programme des candidats des provinces.

Programme ontarien des candidats à l’immigration (POCI)

Le Programme ontarien des candidats à l’immigration (POCI) soutient les employeurs en facilitant l’immigration de cadres, de professionnels et de travailleurs étrangers qualifiés et d’étudiants internationaux nécessaires pour répondre à leurs besoins en ressources humaines.

Les candidats intéressés doivent suivre un processus en deux étapes : présenter une demande de nomination au gouvernement provincial, puis, s’ils sont nommés, présenter une demande de résidence permanente au gouvernement fédéral.

Volets POCI

Le POCI gère trois catégories d’immigration : le capital humain, l’offre d’emploi de l’employeur et l’immigration des gens d’affaires. Chaque catégorie est ensuite divisée en plusieurs flux.

Catégorie Capital humain

Cette catégorie permet au POCI de nommer des candidats qui possèdent les compétences, l’éducation et l’expérience de travail nécessaires pour contribuer à l’économie et au marché du travail de l’Ontario. Il comprend trois volets Entrée express et deux volets étudiants internationaux :

Catégorie d’offre d’emploi de l’employeur

Les personnes intéressées peuvent présenter une demande dans cette catégorie seulement si elles ont l’appui d’un employeur ontarien qui leur a offert une offre d’emploi à temps plein pour une durée indéterminée.

Catégorie Business

Le  programme ontarien d’immigration  des gens d’affaires a un volet d’immigration destiné aux candidats ayant une expérience réussie en affaires.

Source: Canada Immigration News

Written by: C2D


Previous post

Arts et Culture

Affaires. L’Espace CDPQ accueille sept nouveaux partenaires pour soutenir l’essor d’entreprises québécoises innovantes et leur croissance vers l’international

Espace CDPQ, le hub du capital de risque au Québec, annonce l’arrivée de sept nouveaux fonds d’investissement de capital de risque parmi ses partenaires en résidence. Au total, l’Espace CDPQ regroupe maintenant 21 firmes d’investissement partenaires au sein de son modèle d’affaires unique au Canada. L’Espace CDPQ a sélectionné ses nouveaux partenaires avec des critères bien définis : la complémentarité, la diversité et l’impact. Quatre des nouveaux fonds qui feront prochainement leur entrée […]

today02/08/2022

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


0%