play_arrow

keyboard_arrow_right

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
volume_up
chevron_left
  • cover play_arrow

    TROC RADIO L’accent afro-canadien

Opinions

Une transition sincère a-t-elle besoin de se créer des alliés et adversaires politiques ? (Par Aliou Bah)

today01/11/2022

Background
share close

En République de Guinée, un coup d’État mené par l’armée renversant le président Alpha Condé a eu lieu le 5 septembre 2021. Depuis cette date, le pays est dans une transition dirigée par le Colonel Mamadi Doumbouya à la tête du CNRD (comité national du rassemblement pour la démocratie).

(Photo by CELLOU BINANI / AFP)

Aliou Bah est leader politique en Guinée, il donne son avis sur le déroulement de la transition guinéenne.

Pour mieux comprendre les causes de l’égarement en cours de la transition, il suffit de décrypter les propos tenus ces derniers temps par certains membres du gouvernement et les “vuvuzela” qui tournent autour du pouvoir. Sans se rendre compte, ils dévoilent le véritable agenda de la transition qui, comme je le disais dans une publication récente, semble nourrir des ambitions cachées; d’où l’acharnement vis-à-vis des acteurs politiques et sociaux crédibles. Sinon pourquoi vouloir à tout moment engager un bras de fer et entretenir des tensions ?

Alors tout porte à croire que les prétentions de rassemblement, de réconciliation et de développement de la Guinée sont désormais rangées pour laisser la place à la politisation pure et dure de la transition. En fait, la pression citoyenne menée ces derniers temps pour contrecarrer le plan et mettre fin à la diversion, a permis de faire comprendre à l’opinion publique ce véritable agenda. Il y a un adage qui dit “plus ça parle, mieux ça se dévoile”.

Comme le disait récemment l’ancien ministre, M. Gassama Diaby, le CNRD semble devenir un parti politique. Alors il a besoin de militants et de défenseurs. Malheureusement cela mène notre pays dans un tourbillon à cause de quelques petits sorciers vendeurs de mirage qui se font passer pour des experts en stratégie politique. Mais en réalité, ils sont très en retard sur le terrain car les louanges et les contre-vérités adressées au chef ne servent qu’à alimenter leurs intérêts et surtout leur survie. Ils agissent en espérant une transition éternelle car sachant bien qu’ils sont démasqués et leur avenir déjà grillé.

Nul besoin de rappeler que l’arrogance, le mensonge, l’acharnement et les louanges ne peuvent conduire les dirigeants qu’à leur perte. Ne dit-on pas qu’un courtisan est capable de faire croire à un moustique qu’il peut devenir Hercule à force de tirer ses muscles ?

Wait and see…

Aliou BAH, personnalité politique. République de Guinée.

 

Written by: Maimouna SOW


Previous post

Actualités

Éducation: Professeure Magaly Brodeur, nommée dans le top 100 des femmes noires les plus prometteuses au Canada

Canada International Black Women Excellence a nommé récemment Magaly Brodeur comme étant l’une des 100 femmes noires les plus prometteuses au Canada en 2022. Titulaire de plusieurs diplômes (en effet, avec un baccalauréat en économie et relations internationales UdeS, une maîtrise en histoire UdeS et deux doctorats, un en sciences humaines appliquées UdeM et un autre en médecine UdeS), elle évolue dans la faculté de médecine et des sciences de […]

today01/11/2022

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


0%