play_arrow

keyboard_arrow_right

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
volume_up
chevron_left
  • cover play_arrow

    TROC RADIO L’accent afro-canadien

Arts et Culture

Musique. Djely Tapa sera de la 28e édition du Festival Mémoire & Racines

today27/07/2022

Background
share close

Du 27 au 31 juillet, près de 140 musiciens, chanteurs, danseurs et conteurs mettront le diable aux corps des spectateurs en plein cœur de villes de Joliette et Notre-Dame-des-Prairies ainsi que sur le site enchanteur du parc Saint-Jean-Bosco de Saint-Charles-Borromée.

La Malienne Djely Tapa, descendante d’une lignée illustre de griots maliens, va s’exécuter avec en avant-plan,  le merveilleux joueur de kora, Zal Sissokho. Elle y interprétera un répertoire tout en suspens entre ambiances sahéliennes, blues et électro.

Pour les organisateurs, voilà sans contredit le rendez-vous de l’année pour s’abreuver aux sources de la tradition québécoise et découvrir des musiques et des danses traditionnelles venues de loin.

« Quelle joie de se projeter dans ces grandes retrouvailles autour de la tradition! », lance Jean Desrochers, directeur artistique. Le FMR n’est pas un festival comme les autres, rappelle-t-il, car il favorise le partage et la transmission des traditions d’ici et d’ailleurs dans un contexte de proximité à la fois festif et familial. « Même si chaque édition apporte son lot de nouveautés, l’organisation est soulagée de revenir à une certaine normalité dans la forme de son événement. L’édition 2022 sera marquée par plusieurs moments forts qui feront rayonner le remarquable talent de plusieurs artistes féminines, des Premières Nations et Inuits, des communautés culturelles, en plus de la présence habituelle d’artistes internationaux et d’ici, et d’une multitude de découvertes. »

À propos du Festival Mémoire & Racines (FMR)

Élément majeur du rayonnement des arts traditionnels dans la région de Lanaudière, le FMR représente une expérience incomparable qui attire annuellement près de 12 000 visiteurs. En plus d’avoir été inscrit dans la liste des « 15 festivals à ne pas manquer sous aucun prétexte » dans Le meilleur du Québec selon le guide Ulysse, il a été sacré coup de cœur du public au concours Prix du patrimoine en 2017 de la Ville de Joliette.

Written by: Léo NSÉKÉ


Previous post

Actualités

36e Festival International Nuits d’Afrique de Montréal. Une reprise laborieuse

Le retour à une programmation normale n'a pas été particulièrement enlevée pour les organisateurs de l'événement. La sortie de pandémie se faisant de manière progressive, le FINA en a particulièrement souffert. C'était sans compter non plus avec les services canadiens de l'immigration qui ont refusé de délivrer un visa à celle que tout le monde attendait pour clôturer le festival, la superstar nigériane Yémi Aladé. Qu'à cela ne tienne, une […]

today27/07/2022

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


0%