play_arrow

keyboard_arrow_right

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
chevron_left
volume_up
chevron_left
  • cover play_arrow

    TROC RADIO L’accent afro-canadien

Afro-agenda

Exposition Mémoires végétales à la Maison de la Culture Claude-Léveillée.

today14/12/2023

Background
share close

Depuis le 15 novembre 2023 au 14 janvier 2024, dans le cadre de sa seconde édition Transmissions noires, la biennale transnationale noire Af-flux présente l’exposition Mémoires végétales qui traite de la transmission de savoir et d’histoire à travers le prisme du végétal. Les artistes choisis présentent une forte connexion avec le monde des plantes comme moyens de guérison, de défense ou encore de reconnexion aux savoirs et traditions noires et afro descendantes.

Sous le commissariat d’exposition d’Olivier Marboeuf et de la conseillère au commissariat Cécilia Bracmort, cette exposition est un mélange de photographie, de vidéo, d’installation, de sculpture et de peinture créant des ponts entre les générations et les récits des histoires des communautés noires.

Dans le cadre de la deuxième édition de Transmissions noires, la biennale transnationale noire Af-flux, « Mémoires végétales » se penche sur la transmission du savoir et de l’histoire, en abordant le végétal comme un élément central, noué à la guérison, la protection et d’autres connaissances et traditions des communautés noires et afro-descendantes. Des artistes talentueux tels que :

Astrid González est Colombienne et travaille dans différentes disciplines telles que la vidéo, la photographie et la sculpture.
Kosisochukwu Nnebe est une artiste visuelle canadienne d’origine nigériane. Sa pratique est de s’investir dans le démêlage du processus de racialisation et repense la politique de la visibilité des communautés noires. Elle crée des œuvres qui changent de forme et se transforment pour révéler un aperçu de nouvelles façons de voir et de comprendre la noirceur.

Emmanuel Osahor est né au Nigéria et vit et travaille à Toronto. Sa pratique à lui est d’explorer le thème de la beauté en tant que nécessité pour la survie et comme précurseur pour la prospérité.
Michèle Magema Artiste franco-congolaise, elle commence sa carrière comme peintre, puis elle passe rapidement à des médiums tels que la vidéo, la performance et la photographie.

Héritier Bilaka, Congolais d’origine, est un artiste visuel basé à Ottawa. Il explore les conditions humaines dans leurs dimensions matérielles et spirituelles liées à l’environnement à travers la représentation du corps humain nu comme une réflexion sur les origines de l’identité humaine dans un style figuratif.

Written by: Danielle Adjagboni

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *