play_arrow

keyboard_arrow_right

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
volume_up
chevron_left
  • cover play_arrow

    TROC RADIO L’accent afro-canadien

Actualités

Québec-Immigration. Entrée en vigueur des mesures pour accélérer et simplifier la venue de travailleurs étrangers

today02/06/2022

Background
share close

Deux mesures permettant d’accélérer la venue de travailleuses et de travailleurs étrangers au Québec sont entrées en vigueur.

Programme de mobilité internationale plus (PMI+)

Le nouveau programme PMI+ va permettre d’accélérer l’arrivée au Québec des travailleuses et des travailleurs étrangers sélectionnés par le Québec qui n’ont pas encore obtenu leur résidence permanente et qui répondent aux besoins de main-d’œuvre.

Il vise les personnes qui détiennent un Certificat de sélection du Québec délivré dans le cadre du Programme régulier des travailleurs qualifiés ou du Programme pilote d’immigration permanente des travailleurs de l’intelligence artificielle, des technologies de l’information et des effets visuels et qui résident toujours à l’étranger dans l’attente de la résidence permanente.

Concrètement, 7 000 personnes par année, sélectionnées à titre de travailleuse qualifiée ou de travailleur qualifié, pourront recevoir un permis de travail ouvert et amorcer leur intégration en emploi au Québec, en attendant l’obtention de la résidence permanente. Exceptionnellement, jusqu’à 14 000 permis pourront être délivrés en 2022, pour inclure les permis qui auraient pu être délivrés en 2021 selon l’entente conclue avec le gouvernement fédéral le 4 août 2021.

Programme des travailleurs étrangers temporaires (PTET)

Un nouvel assouplissement apporté au Programme des travailleurs étrangers temporaires permet d’intégrer 58 nouvelles professions de niveau C de la Classification nationale des professions à la Liste des professions admissibles au traitement simplifié. Sept professions de niveau 0, A ou B avaient déjà été ajoutées à cette liste le 11 avril dernier.

Protection accrue pour les travailleurs étrangers temporaires

Les employeurs qui embauchent des travailleuses et des travailleurs étrangers temporaires exerçant une profession comprise dans la Liste des professions admissibles au traitement simplifié et qui offrent un salaire inférieur au salaire horaire médian du Québec, devront également assumer les obligations liées à la protection des travailleuses et des travailleurs étrangers temporaires, peu importe le niveau de compétence de la profession (0, A, B ou C).

Ces employeurs devront assumer leurs frais de transport aller-retour (par exemple, avion, train, bateau, auto, autobus) et souscrire en leur faveur une couverture d’assurance maladie privée égale à celle du régime de la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ) jusqu’à ce qu’ils puissent être couverts par ce régime. Les employeurs devront également s’assurer que les travailleuses et les travailleurs aient accès à un logement abordable et adéquat.

Avec Immigration Québec.

Written by: La Rédaction

Rate it

Previous post

À la Une

Culture. Nuits d’Afrique a présenté la programmation de sa 36e édition avec une polémique en toile de fond

Dans une conférence de presse tenue mardi, le président de fondateur de l'événement montréalais a tenu à revenir sur le choix de Mélissa Lavergne comme porte-parole. Devant une levée de bouclier, la percussionniste "blanche" avait déclaré forfait. Manifestement ébranlé par la tempête soulevée par cet épisode, Lamine Touré a expliqué avoir demandé à Mélissa Lavergne d ’être porte-parole, parce qu’elle est tellement sincère avec nous et qu’elle nous respecte, et […]

today01/06/2022 1

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


0%