play_arrow

keyboard_arrow_right

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
volume_up
chevron_left
  • cover play_arrow

    TROC RADIO L’accent afro-canadien

À la Une

Culture. L’an dernier, Eunice Bélidor devenait la première conservatrice noire en 161 ans du Musée des beaux-arts de Montréal

today30/04/2022 5

Background
share close

En avril 2021, le Musée des beaux-arts de Montréal nommait l’Afro-montréalaise Eunice Bélidor au poste de conservatrice de l’art contemporain. Une première en 161 ans d’histoire de l’institution.

« C’est quelque chose qui se passe dans tous les établissements que je traverse », a déclaré Bélidor à la Gazette de Montréal. « Partout où j’ai été embauché auparavant, cela envoie toujours ce message (de changement), car je suis généralement la première personne noire à occuper ce poste. »

La native de Montréal s’est établie au cours de la dernière décennie en tant que conservatrice, écrivaine et chercheuse indépendante douée dans la ville et au-delà. Elle a développé des expositions à Toronto et à Berlin et depuis 2019, elle est directrice de la Galerie FOFA à l’Université Concordia à Montréal.

Récipiendaire du prix Emerging Curator Award 2018 de la Fondation Hnatsyshyn, les projets de Bélidor incluent « IGNITION 16 » (2020), une exposition en ligne organisée avec Michèle Tériault à la Galerie Leonard & Bina Ellen de l’Université Concordia ; « Over My Black Body » (2019), co-organisée avec Anaïs Castro à la Galerie de l’UQAM de l’Université du Québec à Montréal ; et « Future Memories » (2016) et « Code: Body » (2018), présentés dans le cadre du Festival HTMlles de Montréal, une plateforme d’arts numériques créée par des artistes femmes, trans et de genre non-conforme.

« Cette opportunité me permettra de poursuivre mon travail de soutien aux artistes et de promotion de l’art contemporain québécois et canadien à Montréal, au Canada et à l’étranger », a déclaré Bélidor dans l’entrevue Gazette. Le MBAM est le musée d’art le plus grand et le plus populaire au Canada, avec plus d’un million de visiteurs en 2019.

Dans un communiqué, la conservatrice en chef Mary-Dailey Desmarais a déclaré que « l’expérience de Mme Bélidor jumelée à son intérêt à stimuler le dialogue et à se concentrer sur des thèmes et des discours trop souvent marginalisés font d’elle un atout formidable pour le MBAM ».

Avec artnews.

Written by: La Rédaction

Rate it

Previous post

À la Une

Société. Forum citoyen sur la représentativité des communautés noires dans les professions juridiques

Présenté par la Faculté de droit de l’Université de Montréal l'événement se tiendra le mercredi 11 mai 2022 de 9 h à 16 h au Campus MIL de l'Université de Montréal. Fort de l’état des lieux qui semble dresser des obstacles dans l’accessibilité de l’enseignement supérieur, l’objectif principal de ce Forum sera de questionner la sous-représentativité des personnes issues des communautés noires en droit. En ce sens, cette initiative permettra […]

today29/04/2022 1

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


0%