play_arrow

keyboard_arrow_right

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
volume_up
chevron_left
  • cover play_arrow

    TROC RADIO L’accent afro-canadien

À la Une

Les grands rendez-vous du sport africain en 2022

today27/04/2022

Background
share close

Pour le continent, l’année sportive a commencé en fanfare le 9 janvier, avec le coup d’envoi de la Coupe d’Afrique des nations de football au Cameroun.

L’année 2022 s’annonçait riche en évènements sportifs pour le continent africain. La Coupe d’Afrique des nations (CAN) et la Coupe du monde de football étant les deux compétitions les plus attendues. Il conviendra également de suivre la CAN féminine, les Championnats d’Afrique d’athlétisme et la CAN de handball, même si les dates de cette dernière ne sont pas encore fixées. Passage en revue des principaux rendez-vous.

Coupe d’Afrique des nations de football (Cameroun, du 9 janvier au 6 février)

Le Cameroun aurait dû organiser la CAN en 2019. Mais face à l’accumulation des retards sur les chantiers des sites de la compétition, la Confédération africaine de football (CAF) avait jugé plus prudent de la confier à l’Egypte. Le pays, qui n’a accueilli la Coupe qu’une seule fois, en 1972, a plusieurs fois été pointé du doigt pour n’avoir pas su profiter des délais supplémentaires pour achever les travaux.

Le tournoi, censé se tenir en 2021, a pourtant été repoussé à 2022 en raison de la pandémie de Covid-19. Des rumeurs sur une possible délocalisation au Qatar, puis sur une annulation en raison de la menace du variant Omicron et de la pression des clubs européens, guère enclins à libérer leurs joueurs africains en pleine saison, ont même circulé, obligeant la Confédération africaine de football (CAF) à démentir.

Toutes les grandes sélections africaines, hormis la République démocratique du Congo et l’Afrique du Sud, ont été  présentes. L’Algérie, tenant du titre, le Maroc, la Côte d’Ivoire, l’Egypte et le Cameroun, jamais aussi dangereux que quand on ne l’attend pas, étaient  les principaux prétendants d’une compétition qui a vu les Comores et la Gambie effectuer leurs grands débuts et le Malawi, le Soudan et la Sierra Leone faire leur retour après plusieurs années d’absence.

La compétition s’est achevée par la victoire du Sénégal sur l’Égypte, qui a ainsi remporté son premier sacré continental.

Coupe d’Afrique de handball (Maroc, date à déterminer)

La Confédération africaine de handball (CAHB) a annoncé mardi, le retrait de l’organisation des 25e et 26e éditions de la coupe d’Afrique des Nations de la discipline (Messieurs) aux deux pays nord-africains, le Maroc et l’Algérie. Prévus en janvier 2022 au Maroc et en 2024 en Algérie, les deux rendez-vous seront attribués à d’autres pays qui seront prêts à les abriter.

La décision de l’Instance africaine, a indiqué son communiqué, est motivée par « les divergences extra-sportives » qui persistent entre les deux pays voisins. « Le conseil de la CAHB, après appréciation du rapport du comité exécutif a constaté que les divergences extra-sportives ont profondément entaché les relations entre la fédération royale marocaine de handball (FRMHB) et la fédération algérienne de handball (FAHB) », précise-t-on.

Selon la même source, » il en découle que malgré les efforts déployés pour éviter le boycott par certaines sélections participantes, le Conseil note avec un profond regret que des divergences persistent encore et sont de nature à mettre en péril le bon déroulement de ses événements ».

Pour rappel, la 25e édition de cette compétition devait avoir lieu au Maroc en janvier dernier, avant d’être renvoyée en raison du boycott de l’Algérie notamment. La fédération algérienne avait, rappelons-le, contesté « la programmation de certains matchs de la compétition à El Ayoun, considérée par l’Algérie comme un territoire sahraoui occupé par le Maroc ».

Championnats d’Afrique d’athlétisme (Île Maurice, du 8 au 12 juin)

Pour la troisième fois de son histoire, l’île Maurice va accueillir les Championnats d’Afrique d’athlétisme, après 1992 et 2006, au complexe sportif de la Côte d’Or à Saint-Pierre. Un site qui avait abrité des épreuves lors des Jeux des îles de l’océan Indien en 2019. La désignation de l’île Maurice est intervenue après une série d’annulations : l’édition 2020, prévue à Oran, avait été reportée d’un an, en raison de la pandémie de Covid-19.

Une délocalisation des championnats avait été envisagée à Alger, puis à Lagos (Nigeria), avant d’être finalement annulés. L’édition 2022, initialement promise au Cameroun – trop occupé à préparer la CAN de football – a finalement été confiée à Maurice. La liste complète des athlètes sera connue une fois les phases de qualifications achevées.

Coupe d’Afrique des nations féminine de football (Maroc, du 2 au 23 juillet)

Le Maroc, en tant que pays organisateur, est pour l’instant la seule sélection assurée de participer à la CAN féminine 2022, qui se déroulera pour la première fois avec douze équipes. Annulée en 2020 en raison du Covid-19, la CAN féminine fera son grand retour après quatre ans d’absence.

Le Nigeria, tenant du titre, devra éliminer la Côte d’Ivoire au mois de février, à l’occasion du dernier tour de qualification, pour espérer défendre son trophée. Le Cameroun, l’Afrique du Sud, l’Algérie, la Guinée équatoriale, le Sénégal et le Mali, habitués aux phases finales, tenteront également de valider leur présence au Maroc. Le vainqueur, le finaliste et les deux demi-finalistes de cette CAN 2022 seront directement qualifiés pour la Coupe du monde féminine 2023, qui aura lieu en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Coupe du monde de football (Qatar, 21 novembre au 18 décembre)

L’Afrique connaît depuis le mois de mars les noms des cinq sélections qui la représenteront au Qatar: Maroc, Tunisie, Ghana, Cameroun et Sénégal). Toutes ont déjà participé au moins une fois à la Coupe du monde.

Avec Le Monde Afrique et Anadolu Agency.

Written by: La Rédaction

Rate it

Previous post

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


0%