play_arrow

keyboard_arrow_right

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
volume_up
chevron_left
  • cover play_arrow

    TROC RADIO L’accent afro-canadien

À la Une

Ontario. « Une vision, une voix ». Changer le système du bien-être de l’enfance pour les Afro-Canadiens

today26/04/2022

Background
share close

Une vision une voix est un programme mené par la communauté afro canadienne et financé par le Ministère des Services à l’enfance et à la jeunesse de l’Ontario, par l’entremise de l’Association ontarienne des sociétés de l’aide à l’enfance; il vise à éliminer, d’une part, la surreprésentation des familles afro canadiennes dans notre système de bien-être de l’enfance, et d’autre part les disparités touchant le traitement auquel ont droit ces familles dans le cadre de ce système.

Le programme Une vision une voix (UVUV) a été lancé en 2015 et comprenait trois phases, jusqu’à ce qu’il reçoive un financement annuel continu en 2021.

Ce programme met l’accent sur la lutte contre le racisme anti-noir et le soutien visant de meilleurs résultats, ainsi que l’accessibilité à des services équitables pour les familles, les enfants et les jeunes afro-canadiens du système de bien-être de l’enfance de l’Ontario. Ce qui comprend le développement de services culturellement adaptés et axés sur la famille ; des formations sur le racisme anti-noir et des occasions de leadership et de réseautage pour les jeunes afro-canadiens et le personnel du bien-être de l’enfance. UVUV adopte une approche intersectorielle, en accordant une attention particulière à la façon dont plusieurs systèmes- en particulier l’éducation, les services policiers et les soins de santé – interagissent pour créer et maintenir une disproportion raciale et des disparités en matière de bien-être de l’enfance.

Certaines des priorités du programme comprennent :

  • Modèle afro-canadien de prestation de services : Une pratique axée sur les traumatismes et qui s’aligne sur les pratiques d’équité raciale d’UVUV – Partie 2. Il met l’accent sur la collaboration avec des organismes, des intervenants communautaires et des experts en équité pour offrir des services adaptés à la culture et adaptés aux familles afro-canadiennes.
  • Programme de mentorat pour le leadership afro-canadien : Un programme de mentorat pour le personnel du bien-être de l’enfance qui met l’accent sur le démantèlement du racisme anti-noir au sein des structures organisationnelles, et ce, en veillant à ce que le personnel afro-canadien ait accès à des parcours menant à des rôles de leadership grâce à la planification de la relève et au mentorat.

Une vision une voix (UVUV) accueille favorablement la nouvelle vision pour le bien-être de l’enfance. L’intégration d’approches, de cadres et de politiques d’équité dans le système repensé est essentielle pour lutter contre la surreprésentation et remettre en question les structures et pratiques oppressives.

Le système repensé du bien-être de l’enfance offre une occasion cruciale de prioriser l’intervention précoce et d’utiliser des stratégies de prévention communautaires et d’élaboration de processus pour renforcer les familles et répondre aux besoins des familles, des enfants et des jeunes afro-canadiens.

Le ministère des Services à l’enfance et des Services sociaux et communautaires, les intervenants communautaires, les organismes de bien-être de l’enfance et l’AOSAE ont répondu rapidement à l’appel à l’action lancé par les familles, les enfants et les jeunes afro-canadiens pour remédier aux graves préjudices qu’ils ont subis au sein du bien-être de l’enfance grâce à un financement continu du programme UVUV.

Pendant des décennies, les communautés afro-canadiennes ont exprimé des inquiétudes concernant la surreprésentation des enfants afro canadiens pris en charge par les sociétés d’aide à l’enfance. Les parents et les familles afro-canadiens ont aussi fait part de préoccupations reliées à la façon dont ils étaient traités à la fois par le personnel et dans le cadre du système de bien être de l’enfance en général.

Les enjeux qui se posent en Ontario sont le reflet de ceux soulevés par les Afro Américains à l’échelle des États Unis. Comparativement aux enfants de race blanche, les enfants afro canadiens :

  • sont plus susceptibles de faire l’objet d’un signalement à une société d’aide à l’enfance par des enseignants, des policiers et des professionnels de la santé;
  • sont plus susceptibles d’être retirés de leur foyer;
  • sont moins susceptibles d’être rendus à leur famille;
  • sont plus susceptibles de grandir dans des familles d’accueil sans être adoptés ou sans trouver un autre foyer permanent.

Les deux enjeux clés sont les suivants :

  • Disproportion : surreprésentation ou sous représentation de certains groupes (raciaux ou autres) dans les sociétés d’aide à l’enfance par rapport à la proportion que représentent ces groupes au sein de la population.
  • Disparité : situation que l’on observe lorsqu’un segment de la communauté est traité différemment du reste de cette dernière, par exemple une probabilité plus grande ou plus faible d’être pris en charge par le système de services ou de soins.

Written by: La Rédaction

Rate it

Previous post

À la Une

Nouvelle Ecosse. La sensibilité culturelle à l’honneur durant la Semaine de l’éducation 2022

La Semaine de l’éducation 2022 est une très bonne occasion pour le milieu de l’éducation de rendre hommage à des enseignants, des administrateurs, des éducateurs de la petite enfance, des membres du personnel de soutien des écoles et des partenaires du système éducatif pour leur travail remarquable. Soixante-neuf personnes d’un peu partout en Nouvelle-Écosse ont reçu un prix lors d’une cérémonie qui a eu lieu ce 25 avril à Dartmouth. […]

today26/04/2022 1

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


0%