ET...si on en parlait...Chronique: Portrait de femmes...Anna Coleman Ladd

Télécharger le podcast

Et...si on en parlait/ édition du 13 juillet 2018

Chronique: 

Portrait de femme

Anna Coleman Ladd

la femme qui rendait un visage aux soldats défigurés

La Première Guerre mondiale fut inédite pour différentes raisons. 

Son ampleur et sa violence lui ont valu le surnom de Grande Guerre. 

Dans les tranchées du nord de la France, les combats étaient d’une intensité inouïe. 

Des millions de soldats ont perdu la vie et des millions ont été blessés.

Parmi eux, 

des hommes totalement défigurés qui n’osaient pas se montrer en public :

on les appelait les gueules cassées. 

mais certains d’entre eux 

ont pu retrouver un nouveau visage grâce à une sculptrice américaine, 

elle s’appelait Anna Coleman Ladd.